(Nyon) L’Union des associations européennes de football (UEFA) tente de protéger les jeunes joueurs contre les blessures à la tête.

Associated Press

L'UEFA a publié jeudi un guide pour effectuer des jeux de tête sécuritaires lors des entraînements et des matchs de soccer.

Ballons moins gonflés

Parmi les mesures suggérées pour atteindre cet objectif, l’UEFA recommande l’utilisation de ballons en styromousse lors d’exercices, de ballons moins gonflés lors des matchs, et une campagne de sensibilisation auprès des entraîneurs pour renforcer les muscles du cou des joueurs.

De plus, une semaine de repos est recommandée pour les jeunes qui présentent « des étourdissements, des maux de tête et du déséquilibre », et l’organisation encourage les entraîneurs à se renseigner sur la façon de repérer ces symptômes.

« Pour l’instant, les connaissances scientifiques ne permettent pas d’offrir plus de lignes directrices (à ce sujet) », a déclaré l’UEFA.

Blessures à la tête

Le sport tente de trouver des manières de prévenir, d’identifier et de traiter les commotions cérébrales.

Les directives de l’UEFA relatives aux jeux de tête sont destinées aux fédérations nationales afin de limiter les jeux de tête au minimum chez les jeunes joueurs.

D’ailleurs, une proposition d’interdiction des jeux de tête chez les joueurs âgés de 12 ans ou moins à l’entraînement a été présentée cette année en Angleterre, en Irlande et en Écosse.