(Zurich) Le fonds de 16 millions US annoncé par la fédération internationale du soccer pour payer les joueurs de soccer dont les clubs ont été dissous, sans leur verser leur salaire, a reçu 441 demandes.

Associated Press

La FIFA a révélé que 89 % des cas, plus de 390 joueurs, concernaient des clubs européens et les 11 % restants étaient répartis dans le monde.

Le fonds a été lancé en février de concert avec le groupe mondial des syndicats de joueurs, FIFPro, qui a averti que certains clubs fermaient leurs portes pour éviter de payer des salaires, puis recommencé en tant que nouvelle opération.

La FIFA et la FIFPro ont déclaré que l’argent pourrait être « un filet de sécurité important », mais qu’il n’était pas en mesure de couvrir tous les salaires dus.

La FIFA a réservé 5 millions pour des demandes rétrospectives datant de juillet 2015 à la fin de ce mois. Un montant supplémentaire de 11 millions est alloué pour les trois prochaines années.