(Berlin) Les joueurs de quatre clubs de Bundesliga ont posé un genou au sol, dimanche, dans un geste de soutien à la lutte antiraciste après la mort de George Floyd, au lendemain du Bayern et de Dortmund, également actifs sur le sujet.

Agence France-Presse

Ces images, avant les rencontres Brême-Wolfsburg et Union Berlin-Schalke, ont montré à nouveau l’engagement des footballeurs allemands sur la question, alors que des mouvements de solidarité se sont multipliés dans le monde.

Le geste a été popularisé par le joueur de NFL Colin Kaepernick, devenu un porte-voix des protestations aux États-Unis contre les violences policières, notamment contre les minorités de couleur.

Il est redevenu d’actualité après la mort de George Floyd, un Afro-Américain mort lors d’une interpellation par la police fin mai à Minneapolis.

Samedi, les joueurs du Bayern et de Dortmund étaient arrivés à l’échauffement avec des t-shirts évoquant le mouvement de protestation mondiale « BlackLivesMatter ».

PHOTO MATTHIAS HANGST, AGENCE FRANCE-PRESSE

Plusieurs joueurs avaient également fait des gestes à titre personnel en hommage à George Floyd après avoir marqué un but.

Le Français de Mönchengladbach Marcus Thuram a notamment mis un genou à terre, alors que les joueurs de Dortmund Jadon Sancho et Achraf Hakimi ont affiché un t-shirt portant l’inscription « Justice for George Floyd ».