(Los Angeles) Le Galaxy de Los Angeles rencontrera son nouvel attaquant serbe Aleksandar Katai jeudi afin de discuter d’une série de publications controversées de sa femme sur les réseaux sociaux.

Associated Press

Tea Katai a depuis effacé ses publications sur son fil Instagram, et le Galaxy a confirmé mercredi soir par voie de communiqué que celles-ci étaient « violentes et racistes ».

L’équipe rencontrera Katai, qui n’a participé qu’à deux matchs du club californien, afin de déterminer « la suite des choses ».

Propos rédigés en serbe

Parmi les publications de Tea Katai se trouvait un appel à « tuer » les manifestants, rédigé en serbe. Une autre qualifiait les manifestants de « troupeau dégoûtant », aussi en serbe.

Le Galaxy de Los Angeles condamne sévèrement ces publications sur les réseaux sociaux et a exigé qu’elles soient immédiament retirées. Le Galaxy appuie les revendications des minorités ethniques, et surtout de la communauté noire, dans leur lutte contre la discrimination raciale systémique, l’inégalité sociale, le sectarisme et la violence.

Le Galaxy de Los Angeles

Katai, qui est âgé de 29 ans, s’est joint au Galaxy en décembre après avoir passé ses deux premières campagnes en MLS avec le Fire de Chicago. Il a aussi fait partie de la sélection serbe à neuf reprises, dont trois lors des matchs de qualifications de l’Euro 2020.

Aleksandar Katai a dénoncé les publications de sa femme par voie de communiqué diffusé sur son propre compte Instagram mercredi soir.

Je ne partage pas ces opinions et je ne les tolère pas dans ma famille.

Aleksandar Katai, via Instagram