(Stockholm) Rester confiné ? Très peu pour « Ibra ». Si la plupart de ses coéquipiers de l’AC Milan ont raccroché les crampons pour cause de coronavirus, Zlatan Ibrahimovic en a profité pour rentrer en Suède et fouler les pelouses, alimentant les spéculations autour de son avenir.

Hélène DAUSCHY
Agence France-Presse

Dans toute l’Europe, les mesures de confinement ont limité voire empêché les entraînements sportifs. Toute ou presque.  

En Suède, où les restrictions pour contenir la progression de la COVID-19 sont plus souples qu’ailleurs, le début du championnat prévu le 4 avril a été repoussé, mais les entraînements, eux, n’ont jamais cessé à condition d’éviter les contacts étroits pendant les exercices.

PHOTO JONATHAN NACKSTRAND, AFP

Le Suédois Zlatan Ibrahimovic, de l’AC Milan, s’est entraîné avec une équipe de la Ligue de soccer suédoise ce printemps. On le voit ci-haut durant un exercice sur le terrain avec l’équipe Hammarby IF, à Stockholm, le 17 avril 2020.

En une matinée de printemps, Zlatan Ibrahimovic, jamais avare de mise en scène, a fait son apparition sur la pelouse synthétique de l’Arena Tele 2 de Stockholm, avec les joueurs d’Hammarby, club de 1ère division dont il est actionnaire.

Depuis son retour d’Italie en mars, l’attaquant vedette de 38 ans a pris l’habitude de rejoindre les rangs de l’équipe pour s’entraîner.

Une vie presque normale pour l’ancien international suédois, revenu au pays avec sa famille après l’interruption, le 9 mars, du championnat d’Italie, l’un des pays européens les plus touchés par le virus.

« Il est évident qu’il a des possibilités complètement différentes de rester en forme par rapport aux joueurs de Serie A qui sont toujours en Italie », explique à l’AFP Martin Petersson, journaliste de soccer à la chaîne TV4.

Prochaine saison en Suède ?

La pandémie précipitera-t-elle le retour de Zlatan Ibrahimovic en championnat de Suède, là où tout a commencé pour lui il y a vingt ans, à Malmö ?

Le contrat de la star, recrutée en décembre par l’équipe italienne après un séjour de deux ans en Amérique du Nord dans la MLS avec les Galaxy de Los Angeles, expire en fin de saison et d’aucuns estiment que le joueur n’entend pas le prolonger.

PHOTO JAYNE KAMIN-ONCEA, USA TODAY SPORTS

Zlatan Ibrahimovic a fait un séjour de deux ans en Amérique du Nord avec le Galaxy de Los Angeles, de la MLS. Ci-haut, le défenseur de l’Impact de Montréal, Rod Fanni, s’expliquant avec la vedette suédoise le 21 septembre 2019 à Carson, près de Los Angeles, en Californie.

Les initiés suédois croient à un retour au pays du géant au catogan.

« J’ai l’impression qu’Hammarby n’est pas une option complètement exclue pour l’avenir », estime Martin Petersson.  

Mis à part la Ligue des champions, « il lui manque encore un trophée […] celui remis aux champions de Suède. Ca le tente peut-être ? »

Dans une interview à Dplay, un service de vidéo en ligne, l’intéressé disait au printemps avoir « un contrat avec Milan et (attendre de voir) comment ça se termine-si ça se termine ».  

PHOTO JONATHAN NACKSTRAND, AFP

Le Suédois Zlatan Ibrahimovic, de l’AC Milan, s’est entraîné avec une équipe de de la Ligue de soccer suédoise ce printemps. On le voit ci-haut durant un exercice sur le terrain avec l’équipe Hammarby IF, à Stockholm, le 17 avril 2020.

« J’ai dit que je voulais jouer au football aussi longtemps que possible, on ne sait jamais ce qui peut se passer ».

Et pourquoi pas une carrière footballistique hors du terrain ? L’idée lui trotterait dans la tête.  

« Je veux apprendre quelque chose de nouveau sur le football, sous un angle différent. Je contribuerai à côté (du terrain), pas sur le terrain », a-t-il confié au quotidien suédois Svenska Dagbladet.

Interrogé par le journal Dagens Nyheter, le président d’Hammarby Richard von Yxkull a dit, lui, ne pas fermer la porte, soulignant que « cette décision ne [leur] appartient pas ».

Retour imminent en Italie

À Milan, seuls l’attaquant suédois et l’Ivoirien Franck Kessié manquaient encore à l’appel au centre de Milanello, mardi, pour des tests médicaux demandés par le club, selon La Gazzetta dello Sport citée par les médias locaux.

PHOTO JONATHAN NACKSTRAND, AFP

Le Suédois Zlatan Ibrahimovic, de l’AC Milan, s’est entraîné avec une équipe de la Ligue de soccer suédoise ce printemps. On le voit ci-haut durant un exercice sur le terrain avec l’équipe Hammarby IF, à Stockholm, le 17 avril 2020.

« Si nous commençons le 4 mai, je viendrai le 3 mai.  Si nous commençons le 9 mai, je viendrai le 8 mai », aurait déclaré le joueur d’après une source milanaise citée par la télévision publique suédoise en avril.  

Zlatan Ibrahimovic attendrait des informations plus claires sur la poursuite de la Serie A et des entraînements.

En Italie, les footballeurs ont été autorisés à reprendre l’entraînement individuel cette semaine, mais doivent attendre le 18 mai au plus tôt pour pouvoir s’entraîner en groupe.

Les médias suédois évoquent toutefois un départ imminent du joueur pour l’Italie qui espère, au mieux, reprendre le championnat en juin.  

Mais le ministre italien des Sports a prévenu mercredi qu’il était « impossible de fixer une date certaine » pour la reprise de la Série A.

L’occasion pour la Suède de profiter quelques jours de plus de son attaquant vedette…