Le club de Miami, lancé par l'ancien international anglais David Beckham, a reçu le feu vert des autorités locales pour disputer ses deux premières saisons en Major League Soccer (MLS) à Fort Lauderdale, en Floride.

Mis à jour le 20 mars 2019
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le conseil municipal de Fort Lauderdale, ville située à 50 km au nord de Miami, a voté mardi soir à l'unanimité en faveur du projet présenté par l'Inter Miami CF, le nom officiel du club.

Ce projet prévoit la modernisation du Lockhart Stadium où le club jouera ses matchs à domicile en 2020 et 2021.

Dans le même temps, Beckham et les autres actionnaires du club financeront la construction d'un nouveau stade, baptisé Miami Freedom Park, près de l'aéroport de Miami.

Le Lockhart Stadium a accueilli les rencontres des Strikers de Fort Lauderdale, franchise du Championnat NASL, alors championnat d'élite aux États-Unis, de 1977 à 1983, puis du club MLS du Fusion de Miami, de 1998 jusqu'à sa disparition en 2001.

Il servira ensuite de centre d'entraînement pour la franchise floridienne et accueillera les matchs de l'équipe réserve, une fois bâti le stade de Miami.