Quatre buts. Voilà la contribution des attaquants de l'Impact depuis le début de la saison.

Mis à jour le 23 juill. 2018
Alexis Bélanger-Champagne LA PRESSE CANADIENNE

Tout ça pourrait toutefois rapidement changer, alors que la formation montréalaise a affirmé sur son compte Twitter dimanche que «ce n'est plus qu'une question de temps» avant que le Français Jimmy Briand enfile l'uniforme bleu-blanc-noir.

«C'est un joueur qui, oui, ferait du bien au club, qui a de l'expérience et des qualités. C'est un attaquant qui a toujours marqué», a affirmé le milieu de terrain de l'Impact Saphir Taïder, lundi, alors qu'il préférait attendre que l'acquisition soit officielle avant de s'emballer.

«Il a une belle carrière derrière lui et encore des années devant lui. Sa carrière parle pour lui», a-t-il ajouté.

Briand, qui célébrera son 33e anniversaire de naissance le 2 août, arrivera à la suite d'un transfert de l'En Avant de Guingamp, ce qu'a confirmé le club de Ligue 1, dimanche, damant le pion au club de la MLS.

L'Impact, qui devra obtenir une place internationale de plus ou en libérer une avant de pouvoir confirmer la transaction, espérera voir Briand prendre le relais des attaquants Matteo Mancosu et Anthony Jackson-Hamel. Ces derniers ont été limités à deux buts chacun depuis le début de la campagne.

Briand a passé les trois dernières saisons avec l'En Avant, touchant la cible 32 fois en 118 parties. Il a amassé 11 buts en 37 rencontres en 2017-18.

Il avait auparavant accumulé 77 buts en 372 rencontres en Ligue 1 avec le Stade rennais (2003-10) et l'Olympique lyonnais (2010-14), là où il a côtoyé l'entraîneur-chef actuel de l'Impact, Rémi Garde, et ses adjoints. Il a aussi évolué pour le Hanovre 96, en Bundesliga allemande, en 2014-15, marquant trois buts en 30 sorties.

«Quand ce sera officiel, il nous fera un plaisir de l'accueillir au sein de l'équipe, a affirmé l'arrière latéral Daniel Lovitz. C'est toujours bien d'ajouter un outil de plus à l'attaque, alors que nous souhaitons continuer à marquer plus de buts.»

Pas nécessairement le plus grand à six pieds, Briand devrait ajouter une corde à l'arc de l'Impact, lui qui a inscrit plusieurs buts de la tête au cours de sa carrière - une rareté depuis un bon moment chez l'Impact, ce qui nuit aussi à ses succès sur les coups de pied arrêtés.

«Oui, ça aide d'avoir quelqu'un dans la surface de réparation qui cherche à marquer de la tête, particulièrement sur les phases arrêtées, mais je crois que c'est surtout une question d'attitude et nous ne l'avions pas plus tôt dans la saison, a souligné Lovitz. Je crois que nous nous améliorons dans ces phases et sur les centres. Le plus important sera de continuer à progresser dans ce que nous faisons bien et de bien l'inclure dans tout ça.»

L'intégration de Briand pourrait effectivement être la clé pour l'Impact. La troupe de Garde affiche un dossier de 7-2-1 à ses 10 dernières sorties, toutes compétitions confondues, et a dominé ses rivaux 15-8 au chapitre des buts marqués dans cette séquence. Ce renouveau, après un début de saison difficile, est en partie lié à l'éclosion d'éléments qui ont fait leur arrivée pendant la saison morte ou tôt dans la campagne, comme Taïder, Alejandro Silva et Rudy Camacho.

«Au fur et à mesure que nous passons du temps ensemble, la solidarité et les fondations du groupe deviennent plus solides pour aider un nouveau joueur, a noté Lovitz. De notre côté, nous avons appris de nos expériences et nous avons un groupe très compétitif présentement. Notre offensive crée des maux de tête aux défensives adverses, elle est imprévisible et elle crée des occasions.

«Nous avons des joueurs en pleine forme et qui sont à l'aise avec la ligue et l'équipe. L'adversaire de ne peut pas seulement se concentrer sur «Nacho» (Piatti), sans quoi il va être puni par des joueurs avec lesquels ils sont moins familiers. On le voit depuis quelques matchs avec Saphir et «Ale» (Silva). Et «Nacho» peut bien sûr continuer à faire ce qu'il veut, lui qui est capable de marquer presque à volonté. C'est un très bon luxe à avoir.»

Avant de commencer à travailler avec Briand, les joueurs de l'Impact auront dans leur mire une place en finale du Championnat canadien. Le Bleu-blanc-noir disputera le match retour de la série au total des buts face aux Whitecaps mercredi, à Vancouver. L'Impact s'est offert un avantage de 1-0 la semaine dernière, au stade Saputo.