• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Coupe du monde de 2026: avantage à l'Amérique du Nord 
Source ID:; App Source:

Coupe du monde de 2026: avantage à l'Amérique du Nord

Le scrutin auprès des 207 membres de la... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

Le scrutin auprès des 207 membres de la fédération aura lieu le 13 juin.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Rob Harris
Associated Press
LONDRES

La candidature nord-américaine pour l'organisation de la Coupe du monde de 2026 a obtenu un meilleur score que celle du Maroc après les inspections, alors que la FIFA a qualifié vendredi la proposition nord-africaine de «risque élevé» dans trois domaines.

La candidature conjointe des États-Unis, du Canada et du Mexique a reçu un score de quatre sur cinq, contre 2,7 sur cinq pour le Maroc après les inspections de la FIFA.

Les risques élevés du Maroc concernent les stades, l'hébergement et le transport. Aucun aspect de la candidature de l'Amérique du Nord ne représente un «risque élevé».

Le panel de cinq membres de la FIFA aurait pu disqualifier le Maroc si le pays nord-africain avait marqué moins de deux points pour sa note globale ou moins de deux points sur les enjeux clés, y compris les stades.

Le Conseil de la FIFA doit approuver les deux candidatures lors d'une réunion le 10 juin à Moscou. Le scrutin auprès des 207 membres de la fédération aura lieu le 13 juin et les notes du groupe d'inspection peuvent être ignorées au moment de voter.

La FIFA a ordonné des inspections plus rigoureuses après avoir essuyé des critiques lors des votes pour les Coupes du monde de 2018 et 2022 en 2010, avec une délégation de cinq membres qui a cette fois effectué des visites d'une semaine en avril.

La FIFA a envoyé un deuxième groupe d'officiels au Maroc en mai après avoir constaté des lacunes dans leur candidature, y compris les stades proposés. L'Associated Press a également révélé que le Maroc n'avait pas déclaré sa loi anti-LGBT à l'instance dirigeante du football dans l'évaluation des risques pour les droits de la personne dans son feuillet de candidature.

Alors que le Maroc a déclaré qu'il devait dépenser près de 16 milliards US en infrastructures pour une Coupe du monde à 48 équipes, y compris la construction ou la rénovation des 14 stades, l'Amérique du Nord n'exige pas de travaux spécifiques au tournoi.

La nouvelle équipe technique déployée du siège de la FIFA au Maroc n'a pas effectué de visite de suivi similaire en Amérique du Nord après que le groupe de travail ait inspecté les installations de la candidature rivale.

Cependant, la campagne nord-américaine a été entachée par des questions sur l'impact des politiques de l'administration Trump, y compris les tentatives de mise en oeuvre d'une interdiction de voyager par les résidents de six pays à majorité musulmane. Les États-Unis ont offert de nouvelles garanties à la FIFA, soutenant qu'il n'y aura pas de discrimination autour de l'entrée aux États-Unis lors d'une Coupe du monde en 2026.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer