Source ID:1f1c0d35-be2d-449e-a09c-40a4ee427d10; App Source:alfamedia

Rod Fanni: la bonne réponse à court terme

Rod Fanni s'est entraîné hier avec ses nouveaux... (Photo Sarah Mongeau-Birkett, La Presse)

Agrandir

Rod Fanni s'est entraîné hier avec ses nouveaux coéquipiers.

Photo Sarah Mongeau-Birkett, La Presse

Mis sous contrat lundi, Rod Fanni a effectué une première séance d'entraînement avec ses nouveaux coéquipiers, hier matin. Souriant, détendu et en bonne forme physique, le défenseur central français va rapidement apporter une bonne dose d'expérience à un secteur particulièrement dépeuplé.

En bonne forme

Si l'on se fie à son premier entraînement, hier au Centre Nutrilait, Fanni n'accuse pas vraiment de retard physique par rapport à ses nouveaux coéquipiers. N'empêche que la prudence sera de mise au moment de déterminer la date de ses débuts. Ce samedi, à Columbus, on devrait davantage le voir sur le banc.

«On a une petite semaine pour évaluer tout ça, mais je ne veux ni prendre de risque ni le mettre dans une situation difficile. Je prendrai la meilleure décision, mais je sais que Rod arrive en n'étant physiquement pas très loin de son meilleur niveau», a souligné l'entraîneur-chef Rémi Garde. Même son de cloche de la part du joueur qui ne souhaite pas «faire les choses précipitamment».

«C'est une acquisition que j'avais souhaitée avant la blessure de Zakaria [Diallo] puisque nous étions déjà sur le fil du rasoir avec seulement deux défenseurs centraux. Il va apporter de l'expérience, de la sérénité et de la détermination. Il s'est décidé très vite lors de nos premiers appels et j'ai senti une réelle motivation pour nous rejoindre.»

Pourquoi jusqu'au 30 juin?

L'Impact et Fanni ont lié leurs destinées jusqu'au 30 juin avec l'option de prolonger l'entente jusqu'à la fin de la saison. Pourquoi un premier contrat de moins de quatre mois seulement? Garde a avancé les arguments de l'âge du joueur - 36 ans - et de la perception à l'extérieur du club. Autant l'entraîneur que son néo-défenseur ont toutefois indiqué qu'ils aimeraient bien conclure l'année ensemble. «J'espère, c'est le but. Mais on verra par la suite. Je préfère y aller au jour le jour plutôt que de faire des plans sur la comète», a mentionné Fanni.

Le 30 juin est quand même bien commode pour les deux parties. Pour l'Impact, la fenêtre estivale des transferts s'ouvrira 10 jours plus tard. Fanni, de son côté, aurait la possibilité de retourner en Europe si un club français se montrait intéressé et si l'aventure MLS ne lui apportait pas entière satisfaction.

Plus de six mois sans jouer

Après 28 apparitions la saison dernière en championnat, Fanni est devenu indésirable cette année avec l'Olympique de Marseille. «Je m'entraîne avec le groupe la semaine; la veille du match, il y a la liste qui est affichée et je ne suis pas dedans. Le week-end venu, je n'existe pas», se désolait-il, au mois de décembre, dans une entrevue accordée à L'Équipe.

Malgré des rumeurs le liant à certains clubs français cet hiver, il a donc choisi de traverser l'Atlantique. «Ça fait longtemps qu'on me parle de ce championnat et j'ai eu beaucoup d'amis qui y ont évolué, que ce soit Thierry Henry, Didier Drogba, Peguy Luyindula ou Benoît Cheyrou. Ils m'en ont dit beaucoup de bien et c'est très intéressant d'y participer à mon tour.»

Un secteur particulièrement mince

Dimanche à Vancouver, Víctor Cabrera et Jukka Raitala ont composé la charnière centrale de l'Impact avec des résultats plutôt mitigés. Le Finlandais peut dépanner, on l'a vu, mais il n'a ni repères ni les attributs physiques pour jouer à ce poste sur la durée.

«Il a très bien fait. Ce n'était pas un match facile, contre un adversaire qui attaquait avec un rythme élevé et qui comptait sur des joueurs dynamiques. On n'a pas fait un travail parfait, mais il y a des éléments positifs à retirer et des choses sur lesquelles nous devons travailler», a expliqué Daniel Lovitz.

Par ailleurs, un seul défenseur se retrouvait sur le banc dimanche, soit Chris Duvall. D'où la nécessité de rapidement recruter...

La hiérarchie des défenseurs centraux

Rod Fanni

Víctor Cabrera

Jukka Raitala (arrière gauche)

Chris Duvall (arrière droit)

Samuel Piette (milieu défensif)

Marco Donadel (milieu défensif)

Thomas Meilleur-Giguère (prêté à Ottawa)

Zakaria Diallo (blessé pour cinq ou six mois)

---

En vrac

ROD FANNI

Taille: 6 pi 1 po

Poids: 179 lb

362 matchs de Ligue 1 (RC Lens, l'OGC Nice, le Stade rennais et l'Olympique de Marseille)

29 matchs dans les compétitions européennes

2 expériences à l'étranger, au Qatar et en deuxième division anglaise

5 sélections avec l'Équipe de France




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer