Source ID:; App Source:

L'entraîneur de l'Impact de retour contre le Dynamo

Marco Schällibaum a purgé un match de suspension après... (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Marco Schällibaum a purgé un match de suspension après avoir été expulsé lors de la victoire de 2-1 contre le Sporting, à Kansas City.

Photo: Bernard Brault, La Presse

Bill Beacon
La Presse Canadienne
Montréal

L'entraîneur-chef Marco Schällibaum était sous le coup d'une suspension d'un match quand ses protégés de l'Impact de Montréal ont peut-être connu leur pire sortie de la saison, le week-end dernier, à Columbus.

Il voudra obtenir une meilleure prestation des meneurs de l'Association Est quand ils recevront la visite du Dynamo de Houston, mercredi.

«Nous n'étions pas prêts, a dit Schällibaum au sujet de la défaite de 2-0 subie aux mains du Crew, samedi. Vous ne pouvez pas toujours être à 100 pour cent, nous ne sommes pas des machines. Mais je leur ai dit qu'ils devaient rebondir.»

L'Impact (8-3-2), qui détient une avance d'un point sur les Red Bulls de New York avec trois parties en mains, montre un dossier de 5-0-1 au stade Saputo cette saison. Ils n'ont pas encore subi deux revers d'affilée au cours de la présente campagne.

Le fougueux Schällibaum et le défenseur Alessandro Nesta ont tous deux purgé un match de suspension après avoir été expulsés lors de la victoire de 2-1 contre le Sporting, à Kansas City. Les deux seront de retour pour affronter le Dynamo (6-4-4), une équipe à la défense pugnace qui n'a accordé que 14 buts en 14 rencontres. L'équipe est d'ailleurs invaincue à ses cinq derniers matchs à l'étranger (2-0-3).

L'Impact a inscrit 14 buts à ses six matchs à domicile cette saison, sans compter la râclée de 6-0 qu'ils ont infligée au Toronto FC en Championnat canadien.

Schällibaum, déjà suspendu deux fois à sa première saison à Montréal, a indiqué que le fait que l'équipe ait dirigée par son adjoint Mauro Biello à Columbus n'a rien à voir avec la défaite. Il croit plutôt que le clanedrier bizarre de l'Impact pourrait en être responsable. Après avoir disputé sept matchs en 23 jours en avril et mai, l'équipe a bénéficié de deux pauses de deux semaines en l'espace de cinq semaines.

Et après la rencontre contre le Dynamo, l'Impact sera encore au repos pendant 10 jours avant son affrontement face aux Rapids du Colorado, le 29 juin. C'est seulement après ce duel que l'équipe jouera de façon hebdomadaire.

«Nous avons joué une fois il y a deux semaines. Ce n'est pas facile pour le corps, a dit Schällibaum. Ce n'est pas une excuse, mais ce n'est pas facile de trouver son rythme. Et mentalement, nous n'étions pas prêts.»

Ce temps d'arrêt a toutefois permis à certains de guérir leurs blessures.

C'est le cas pour l'attaquant Daniele Paponi et le milieu de terrain Andrea Pisanu, qui ont tous deux participé au match à titre de substituts à Columbus et pourraient faire partie du onze partant contre Houston.

Une décision doit être prise dans le cas de Paponi, qu'on pourrait bien revoir en compagnie de Marco Di Vaio, meilleur buteur de l'Impact avec neuf buts, dans un 4-4-2. Andrew Wenger s'est amélioré en l'absence de l'Italien, mais il a été stoppé sur deux occasions en or contre le Crew.

«J'ai bien joué, mais je n'ai pas marqué, s'est lamenté Wenger. Si j'avais marqué, tout le monde dirait que je suis un héros, mais je n'ai pas fait le travail. C'est mon travail de marquer, alors ça a été une mauvaise journée pour moi à ce niveau.»

Le milieu de terrain Justin Mapp devrait rater le match en raison d'une blessure à la cuisse et Pisanu pourrait le remplacer sur le flanc droit. Schällibaum pourrait aussi clouer au banc le milieu défensif Collen Warner - qui s'est fait soutirer le ballon par Domenic Oduro sur le deuxième but du Crew - si Andres Romero est disponible.

De retrouver Nesta en défense centrale en compagnie de Matteo Ferrari aidera également et permettra à Hassoun Camara de retourner sur l'aile.

L'Impact connaît le nom de son adversaire guatémaltèque

L'Impact a également appris qui serait son deuxième adversaire de groupe en Ligue des Champions de la CONCACAF. Le CD Heredia, du Guatemala, a rejoint l'Impact et les Earthquakes de San Jose. Le CD Heredia évolue à San Jose, au Guatemala.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Impact: pas de panique, pas de panique

    Patrick Leduc

    Impact: pas de panique, pas de panique

    Ils occupent encore la tête de la section Est. Ils ont encore des matchs en main. Non, non, je tiens à vous rassurer, la défaite à Columbus n'est pas... »

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer