Source ID:; App Source:

Patrice Bernier: «Content et fier»

Le gardien des Whitecaps, Brad Knighton, n'a pu... (Photo Darryl Dyck, PC)

Agrandir

Le gardien des Whitecaps, Brad Knighton, n'a pu stopper le ballon repris de la tête par Hassoun Camara sur un coup de pied de coin à la 84e minute de jeu.

Photo Darryl Dyck, PC

(Vancouver) Après avoir reçu la Coupe des Voyageurs, les joueurs montréalais ont pris tout leur temps pour retourner aux vestiaires. Ils ont d'abord arrosé Marco Schällibaum qui menait le cortège de l'Impact. Ils ont ensuite fait circuler le trophée de mains en mains, sous l'objectif de plusieurs photographes, avant de le donner finalement à Hassoun Camara, auteur du but décisif.

L'arrière droit français a alors débouché sur le tunnel menant aux vestiaires en tenant la coupe sur sa tête. Les cris de la foule vancouvéroise se sont transformés en cris de joie quand lui et les derniers retardataires - Alessandro Nesta et Marco Di Vaio - ont rejoint leurs coéquipiers. L'arrivée d'un chariot avec quelques caisses de bière a complété le portrait. Les célébrations pouvaient débuter.

«Après la victoire, il y a eu un gros relâchement. Tout le monde était content et fier de l'énergie et des efforts mis, surtout après le premier match contre Toronto, a expliqué Patrice Bernier. On a encore montré beaucoup de volonté.»

Ce mot volonté est revenu dans la bouche de l'entraîneur et des trois joueurs montréalais sélectionnés pour faire un tour dans la zone mixte. «Nous avons comblé un retard d'un but en deux occasions, ce qui montre notre force de caractère, a souligné Justin Mapp. Nous n'avons jamais abandonné.»

Cette qualification pour la Ligue des champions marque une autre étape victorieuse dans la saison de l'Impact. Après un gain lors de la Classique Disney, les hommes de Schällibaum ont connu un premier tiers de saison dépassant largement les attentes. «Depuis Orlando, le coach a mis l'accent sur la nécessité de gagner à tout prix, a révélé Bernier. Que l'on joue mal ou bien, il faut trouver une façon de puiser au fond de nous. Depuis le début de la saison, on semble trouver une façon revenir quand on est menés au score. On a des occasions et on est beaucoup plus efficaces (que l'an dernier).»

Mapp nommé joueur par excellence

Grand architecte de la large victoire contre Toronto (6-0), en demi-finale, Mapp a de nouveau contribué au succès des siens en frappant le corner décisif, à la 84e minute. C'est lui qui a obtenu le titre de joueur par excellence du tournoi. Pas de quoi pousser l'Américain à se mettre en valeur par contre.

«Je ne savais même pas qu'ils désignaient un joueur par excellence, mais cela fait du bien. Cela signifie bien évidemment que nous avons remporté le tournoi. C'est important pour le club, les partisans et nous sommes extrêmement heureux d'être champions.»

L'Impact s'envolera, jeudi, vers sa prochaine étape: Kansas City. «D'ici là, il faudra déjà évacuer ce match et penser à la ligue. On est professionnels et le staff technique va s'assurer que l'équipe soit au mieux physiquement et mentalement, a mentionné Bernier. On va en profiter un peu ce soir (mercredi) et on pensera à la MLS demain (jeudi).»

Et au tirage au sort de la Ligue des champions qui se tiendra, lundi...

> Réagissez sur le blogue de Pascal Milano




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer