Nicolas Anelka a assigné en justice le journal L'Equipe pour diffamation.

ASSOCIATED PRESS

L'attaquant de l'équipe de France de football avait été exclu du groupe des Bleus en juin dernier lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud pour avoir insulté le sélectionneur Raymond Domenech à la mi-temps du match France - Mexique.

Anelka conteste les propos que lui avait attribués L'Equipe en «une», le 19 juin.

«L'Equipe se défendra en faisant citer les différents témoins de la scène», annonce le journal qui évoque une première audience à l'automne.

L'attaquant de Chelsea n'a jamais nié s'en être pris au sélectionneur.

Les Bleus avaient fait grève lors d'un entraînement à Knysna avant d'être éliminés piteusement au premier tour de ce Mondial sud-africain.