Pendant que le Brésil taillait le Chili en pièces, quelques partisans amusaient la foule en brandissant deux répliques géantes du trophée de la Coupe du monde.

Tales Azzoni ASSOCIATED PRESS

Encore trois matchs comme ceux-là, et les joueurs brésiliens pourraient brandir la vraie version - encore une fois.

Mettant de l'avant une impressionnante symphonie de travail collectif et de jeux individuels étincelants, les Brésiliens ont malmené leurs rivaux chiliens 3-0, lundi, pour atteindre les quarts de finale du Mondial. Ils y affronteront les Néerlandais, qui ont défait les Slovaques 2-1 à Durban, plus tôt lundi.

Les joueurs brésiliens étaient presque nonchalants après leur triomphe, alors qu'ils se sont calmement serrés la main et ont échangé des accolades. Pas étonnant puisque pour le Brésil, atteindre les dernières rondes du Mondial fait partie de la routine.

Le Brésil a maintenant atteint les quarts de finale de la Coupe du monde à chaque tournoi depuis celui de 1990 en Italie, quand il s'était incliné 1-0 devant l'Argentine de Diego Maradona au deuxième tour. La sélection brésilienne a remporté le titre en 1994 et 2002.

Le Chili n'a pas battu le Brésil depuis une décennie et n'est même pas venu près de réussir le coup, lundi, laissant les spectateurs libres de danser la samba et de chanter.

Juan a lancé les festivités au stade Ellis Park à la 34e minute de jeu au moyen d'une solide reprise de tête décochée tout près du point de penalty, à la suite d'un corner. Luis Fabiano a ajouté au score à la 38e minute, recevant un relais à une touche de Kaka avant de dribbler le gardien chilien Claudio Bravo à l'intérieur de la zone de réparation et d'atteindre un filet laissé désert.

Robinho a marqué son premier but du tournoi à l'aide d'un tir tout juste à l'extérieur de la zone de réparation à la 59e, un tir sur réception au deuxième poteau. Robinho en était à son septième but lors des six derniers matchs du Brésil contre le Chili.

«Les Chiliens ont joué de façon exceptionnelle, ils ont eu beaucoup de possession du ballon, a noté le sélectionneur brésilien Dunga. Mais le Brésil a été en mesure de jouer avec équilibre et contrôle.»

Le Chili est la première équipe d'Amérique du Sud à être éliminée à ce Mondial. Le Brésil, l'Argentine et l'Uruguay ont obtenu leur place en quarts de finale, tandis que le Paraguay se mesurera au Japon, mardi, en huitièmes de finale.

«Nous quittons ce tournoi en sachant que nous avons tout donné sur le terrain, a commenté Bravo. Nous sommes une équipe très fragile par moments. Nous attaquons très bien, mais nous devons apprendre à mieux nous défendre quand c'est le temps.»