Le sélectionneur argentin Diego Maradona est arrivé lundi en Afrique du Sud, son premier voyage officiel depuis la fin de sa suspension le 15 janvier, pour visiter les installations du camp de base de son équipe au Mondial 2010, a constaté une journaliste de l'AFP.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le sélectionneur, entouré de plusieurs collaborateurs, a refusé de s'exprimer devant la presse et a seulement fait un signe de la main en disant «gracias gracias» («merci, merci»).

Portant de larges lunettes de soleil et des vêtements de sport, il est sorti de l'aéroport sous forte escorte policière. L'ancien joueur prodige devait inspecter lundi après-midi le centre de haut niveau de l'université de Pretoria, camp de base des Argentins durant le Mondial-2010 du 11 juin au 11 juillet.

Durant cette visite qui s'achève vendredi, Diego Maradona a également prévu de se rendre dans plusieurs écoles et de découvrir le stade de Soccer City à Johannesburg, où se jouera le match d'ouverture et la finale.

Selon le Comité local d'organisation (LOC) du Mondial, «M. Maradona ne sera pas disponible pour des interviews en tête-à-tête et n'organisera pas de conférence de presse durant sa visite».

La Fédération internationale de football (Fifa) avait sanctionné le 15 novembre Diego Maradona en lui infligeant notamment deux mois de suspension pour des insultes proférées en marge du match Uruguay-Argentine (0-1), qualificatif au Mondial-2010, le 14 octobre. Cette suspension couvrait toute activité en rapport avec le football.