Source ID:b2a070036d0133719e12118d780da23c; App Source:StoryBuilder

Les cadeaux des Maple Leafs...

John Ferguson Jr.... (PHOTO RYAN REMIORZ, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

John Ferguson Jr.

PHOTO RYAN REMIORZ, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Croyez-le ou non, les deux meilleurs joueurs en séries éliminatoires jusqu'ici, Tuukka Rask et Logan Couture, sont des cadeaux des Maple Leafs de Toronto et leur ancien directeur général John Ferguson Jr.

À 36 ans lors de son embauche en 2003, Ferguson Jr. constituait une vedette montante parmi les gestionnaires du hockey, après quatre années couronnées de succès au sein du club-école des Blues de St. Louis.

Ferguson remplaçait Pat Quinn et devait amener une vision nouvelle à Toronto. Il avait plutôt de vieilles idées et allait mener les Maple Leafs vers une grande période de noirceur.

Il a distribué les choix au repêchage et les espoirs comme on donne des bonbons à l'Halloween.

Dès sa première année, il cède des choix de première et deuxième rondes pour obtenir un joueur de location, Brian Leetch. L'illustre défenseur des Rangers est demeuré quelques mois seulement à Toronto, les Leafs ont survécu une ronde.

En 2006, après une exclusion des séries éliminatoires et le congédiement de Pat Quinn, Ferguson Jr. se cherchait un gardien numéro un. Les deux principaux espoirs de l'équipe, Tuukka Rask, premier choix du club en 2005, et Justin Pogge, n'étaient pas encore prêts à assumer ce rôle.

Tuukka Rask... (PHOTO RUSSELL LABOUNTY, ARCHIVES USA TODAY SPORTS) - image 2.0

Agrandir

Tuukka Rask

PHOTO RUSSELL LABOUNTY, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Il en a sacrifié un, Rask, 19 ans, pour obtenir Andrew Raycroft, 26 ans, des Bruins, sensationnel à son année recrue deux ans plus tôt. La saison misérable de Raycroft l'hiver précédent aurait dû inquiéter le DG des Maple Leafs. Raycroft était un feu de paille et Pogge un espoir très ordinaire, médiocre même dans la Ligue américaine. Il joue toujours au hockey aujourd'hui, en deuxième division suédoise.

On commet souvent des erreurs en voulant corriger les précédentes. Un an plus tard, Ferguson Jr. offre des choix de première et deuxième rondes aux Sharks de San Jose pour un autre gardien établi, Vesa Toskala, et le robuste attaquant Mark Bell.

Le DG des Sharks, Doug Wilson, s'est servi de ces deux choix, les 13e et 44e au total, pour passer du 13e au 9e rang de la première ronde en 2007 et ainsi repêcher le joueur qu'il convoitait, Logan Couture.

Logan Couture... (PHOTO JOSIE LEPE, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS) - image 3.0

Agrandir

Logan Couture

PHOTO JOSIE LEPE, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Toskala a été affreux pendant trois ans avant de rentrer en Europe. Couture est le meilleur compteur en séries éliminatoires avec 19 points, dont 13 buts, en 16 matchs. Il a six saisons de plus de 25 buts en carrière.

À un certain moment de son parcours désastreux, Ferguson Jr. a aussi offert un choix de deuxième ronde pour un autre joueur de location, Yanic Perreault. Ça n'a pas été suffisant pour permettre aux Leafs de participer aux séries au printemps 2007. Ce choix a changé de mains et permis aux Predators de Nashville de repêcher un certain Roman Josi en 2008.

Les successeurs de John Ferguson Jr., congédié en 2008, n'ont guère été meilleurs. Cliff Fletcher, Brian Burke et Dave Nonis ont suivi la même recette. Ils ont gaspillé des choix et des espoirs, dilapidé une fortune avec des vétérans surévalués sans pour autant obtenir des résultats.

Il a fallu l'arrivée d'un homme avec une vision et du courage pour relancer cette organisation. Nommé président de l'équipe en 2014, Brendan Shanahan a été le premier à annoncer une reconstruction.

Shanahan, 50 ans, a obtenu une prolongation de contrat de six ans hier. Les fans des Maple Leafs digèrent toujours l'élimination de leur équipe en première ronde, mais y a-t-il vraiment honte à perdre aux mains des Bruins de Boston ?

Grâce à Shanahan, avare de ses jeunes joueurs et de ses choix au repêchage depuis son entrée en poste, les Leafs seront puissants et excitants pour encore plusieurs années.

Trois de leurs meilleurs attaquants, Mitch Marner, Auston Matthews et William Nylander, tous des choix de première ronde, ont 23 ans ou moins. John Tavares a 28 ans, tout comme Nazem Kadri. Le défenseur numéro un, Morgan Rielly, a seulement 25 ans.

Malgré tout son talent, Toronto a été pénalisé par le format des séries éliminatoires. Même s'ils ont terminé au septième rang du classement général en 2017-2018, les Leafs ont affronté les Bruins, quatrièmes au classement général, le printemps dernier.

Même scénario cette année. Les Leafs ont amassé 100 points (pour une deuxième année consécutive) et terminé septièmes, mais ont été confrontés aux Bruins, troisièmes au classement général, dès la première ronde.

On peut critiquer Shanahan et son DG Kyle Dubas pour le manque de succès des Leafs en séries depuis quelques années, mais il ne faudrait pas oublier qu'ils les avaient ratées huit fois en neuf ans avant l'arrivée de Shanahan.

John Ferguson travaille toujours dans le milieu de la LNH, à titre de directeur du personnel des joueurs. On vous le donne en mille : pour les Bruins de Boston...

À LIRE

Avant de suivre le Canadien à temps plein, Richard Labbé se spécialisait dans le domaine musical. C'est toujours l'une de ses grandes passions. Quand il conjugue les deux, ça donne ce texte fort sympathique... 




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer