Pavel Datsyuk vient d'être élu joueur par excellence de la semaine dans la LNH et je m'en serais voulu de ne pas vous en parler puisqu'il figure parmi les joueurs dont j'apprécie le plus le talent et le style.

Publié le 20 janv. 2009
Mathias Brunet

Datsyuk, qui a obtenu un but et six aides en quatre matchs la semaine dernière, n'a jamais  amassé moins de 87 points par saison depuis le retour du lock-out. Il est également irréprochable en défensive et aucun adversaire ne peut l'intimider.

Le DG des Red Wings, Ken Holland, qui a vu ses recruteurs le repêcher en sixième ronde,  en 1998,  a raison d'affirmer, dans cet excellent article du Detroit Free Press sur Datsyuk, que son centre joue aussi bien que quiconque dans la LNH.

"Il excelle dans toutes les zones en plus. Il est efficace en infériorité numérique, il vole des rondelles à l'adversaire, il marque, son jeu est en train d'atteindre un niveau supérieur."

L'ancien capitaine des Red Wings, Steve Yzerman, raconte que Datsyuk avait été malade le premier jour de son premier camp d'entraînement à Détroit, il y a plusieurs années.

"Mais dès le lendemain, il nous en avait mis plein la vue, d'ajouter Yzerman. Son maniement de rondelle était impressionnant."

Même que Brett Hull aurait insisté pour jouer avec lui. Il ne tolérait pas, semble-t-il, les centres qui ne lui donnaient pas la rondelle.

"Brett savait reconnaître un joueur de talent, de mentionner Yzerman. Pavel était tellement bon dès le départ. Si on avait eu besoin qu'il joue plus souvent, il l'aurait fait. Il était phénoménal."