Blessé à l'aine, Jaroslav Halak est sur le point de revenir au jeu. Halak n'avait pas un taux d'arrêts impressionnant (.889) avant de tomber au combat, mais il n'accordait pas beaucoup de buts et il gagnant. Son auxiliaire Brian Elliott, lui, a accordé 21 buts à ses quatre derniers matchs et il n'est plus que l'ombre de lui-même depuis les séries éliminatoires l'an dernier. Ou bien est-il simplement redescendu sur terre?

Mathias Brunet