David Clarkson, 29 ans, était supposément la grosse prise sur le marché des joueurs autonomes cet été.

Publié le 17 déc. 2013
Mathias Brunet

Mais l'ancien robuste attaquant des Devils du New Jersey reçoit des critiques de plus en plus nourries ces temps-ci. Entre deux suspensions, Clarkson a marqué deux buts et amassé quatre aides en 23 matchs. On le paye pourtant 5,25M$ par année... pour sept saisons.

En six ans au New Jersey, Clarkson a pourtant obtenu une seule saison de plus de 20 buts, soit 30, il y a deux ans. Il en aurait probablement obtenu entre 20 et 25 l'an dernier n'eut été du lockout.

Un gros joueur robuste qui connaît du succès sur le tard, usé par son travail dans les coins, et qui signe un énorme contrat avec un nouvel club avant de sous-performer. Le scénario, qu'on a souvent vu auparavant, n'était-il pas écrit dans le ciel?