(Pékin) Les organisateurs des Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Pékin ont déclaré qu’ils allaient effectuer une « étude détaillée » des conséquences de la décision de reporter les Jeux olympiques de Tokyo à l’an prochain sur leurs propres plans.

Associated Press

Dans un communiqué diffusé par l’agence de presse chinoise Xinhua, les organisateurs de Pékin 2022 ont indiqué qu’ils étaient en contact constant avec le Comité international olympique (CIO) avec de s’assurer que « cette situation extraordinaire » est gérée adéquatement.

Le CIO et les organisateurs locaux ont accepté la semaine dernière de repousser les Jeux olympiques de Tokyo d’un an en raison de la pandémie de la COVID-19.

Les JO de Tokyo seront donc présentés du 23 juillet au 8 août 2021. Et ceux de Pékin suivront à compter du 4 février 2022.

Même si les Jeux olympiques d’été et d’hiver seront présentés dans un intervalle de moins de six mois, les organisateurs des JO de Pékin ont indiqué que leurs préparatifs respectaient les échéanciers et qu’ils ne prévoyaient pas de retards dans la tenue des épreuves.

« Nous estimons que les Jeux d’été de Tokyo et ceux d’hiver de Pékin connaîtront du succès », pouvait-on lire dans le communiqué

Pékin a obtenu la présentation des JO en 2015, après avoir battu lors d’un scrutin la candidature d’Almaty, au Kazakhstan. La mégapole chinoise est du même coup devenue la première ville de l’histoire à accueillir des Jeux olympiques d’été et d’hiver.

Le centre-ville de Pékin accueillera la plupart des épreuves qui se dérouleront en salle, comme le hockey et le patinage artistique, dans les installations qui avaient servi aux Jeux olympiques d’été en 2008.