(Pittsburgh) Le pied gauche de Kasperi Kapanen est en voie de guérison.

Associated Press

L’attaquant des Penguins de Pittsburgh s’est entraîné avec ses coéquipiers sans restriction mercredi, une première depuis que son nom a été placé sur la liste des joueurs blessés le mois dernier.

L’entraîneur-chef Mike Sullivan a cependant indiqué qu’il n’y avait encore aucune date connue de retour au jeu, rappelant que le calendrier condensé avait mené à un nombre réduit de séances d’entraînement.

Les Penguins accueilleront les Devils du New Jersey jeudi soir, et sont au cœur d’un segment particulièrement achalandé de leur calendrier. Ils devront disputer 10 matchs en 17 jours pour clore la saison régulière. Ça ne laisse pas beaucoup de temps à Kapanen pour retrouver son synchronisme.

Acquis des Maple Leafs de Toronto pendant l’entre-saison, Kapanen a marqué sept buts et ajouté 14 mentions d’aide en 30 parties. Après qu’il eut connu quelques ennuis en début de campagne, il s’est épanoui à partir du moment où il a été jumelé à Evgeni Malkin au sein du deuxième trio.

Malkin est à l’écart du jeu depuis le 16 mars, et Kapanen l’a rejoint sur la liste des blessés une semaine plus tard.

« Lorsque je reviendrai, je veux reprendre là où j’en étais », a fait savoir Kapanen. « J’avais l’impression de pratiquer mon style et de bien jouer. »

« C’est le hockey », a-t-il ajouté. « Malheureusement, j’ai le sentiment que (Malkin) et moi allions bien ensemble et que nous jouions bien. Donc, quand vous ressentez une telle sensation, vous voulez être capable de jouer. C’est vraiment de la malchance. »

Les Penguins affichent un dossier de 9-3-1 depuis l’absence de Kapanen. Du coup, ils se sont approchés à un point des Capitals de Washington et des Islanders de New York et du premier rang du classement de la section Est.

« Nous avons bon nombre de joueurs qui sont absents », a fait remarquer Kapanen. « Plusieurs joueurs ont pris le relais et joué un rôle-clé dans l’équipe. C’est toujours une bonne chose à voir. Vous voyez des gars en confiance sur la glace. C’est agréable à voir. »