(Montréal) Ville Heinola a mis fin au débat en prolongation, et le Moose du Manitoba est revenu de l’arrière pour vaincre le Rocket de Laval 3-2, lundi soir, au Centre Bell.

Publié le 22 févr. 2021
La Presse Canadienne

Alors que Kevin Lynch était au banc des pénalités, Heinola a accepté une passe de Cole Perfetti et a décoché un puissant tir sur réception qui s’est retrouvé au fond du filet.

Il s’agissait du deuxième but de la rencontre de Heinola, choix de premier tour des Jets de Winnipeg en 2019. Le premier est venu du bâton de l’attaquant du Rocket Jesse Ylönen, qui a envoyé la rondelle dans son propre filet.

Il s’agissait également des deux premiers filets du défenseur finlandais dans la Ligue américaine de hockey.

Dès la 15e seconde du troisième engagement, Jeff Malott a enfilé l’aiguille pour permettre au Moose de créer l’égalité 2-2. Lors du but victorieux, Perfetti, choix de premier tour des Jets en 2020, a récolté son deuxième point en cinq parties dans la LAH.

Mikhail Berdin a parfois été fumant et parfois chanceux pour la troupe du Manitoba. Il a repoussé 39 rondelles devant le filet du Moose.

Après avoir perdu ses deux premiers matchs de la saison, le Moose (3-2-0) a gagné ses trois dernières sorties, pour s’approcher à un point du Rocket (3-1-1) et du premier rang de la division canadienne.

Les défenseurs Corey Schueneman et Otto Leskinen ont fait bouger les cordages pour les hommes de Joël Bouchard, qui ont perdu deux de leurs trois derniers matchs.

À son premier départ en carrière dans la Ligue américaine, Vasily Demchenko a cédé trois fois sur 25 tirs devant la cage du Rocket.