(New York) Les Rangers de New York ont placé le défenseur Tony DeAngelo au ballottage dimanche, au lendemain d’une contre-performance dans la défaite de 5-4 en prolongation contre les Penguins de Pittsburgh.

Publié le 31 janv. 2021
The Associated Press

DeAngelo, qui est âgé de 25 ans et qui dispute sa cinquième saison dans la LNH, était sur la patinoire pour quatre buts des Penguins. Il a aussi été cloué au banc par l’entraîneur-chef David Quinn plus tôt cette saison en raison d’une mauvaise pénalité pour inconduite survenue en troisième période, après s’être plaint à haute voix aux arbitres d’une pénalité pour accrochage.

Les Rangers (2-4-2) connaissent des difficultés en défensive après huit rencontres cette saison, et ils sont derniers dans la section Est. Et DeAngelo, qui a paraphé un contrat de deux ans et 9,6  millions US pendant la saison morte, pourrait être sur le point de quitter.

DeAngelo a été un pilier de l’attaque en supériorité numérique ces dernières années, d’abord avec les Coyotes de l’Arizona pendant une saison, puis lors des trois suivantes avec les Rangers. Il présente un différentiel de moins-6 jusqu’ici cette saison.

Quinn est cependant demeuré évasif lorsqu’on lui a demandé les motifs de cette décision.

« C’est une simple décision de l’organisation, et nous verrons ce qui se produira, a-t-il mentionné aux journalistes. Je comprends vos questions, je comprends que vous vouliez des détails, mais comme je l’ai dit, c’est une décision de l’organisation, et dans environ 24 heures nous serons en mesure d’entrer dans des détails plus spécifiques. »