(Montréal) Le jeune attaquant Zachary Bolduc ne regrette pas sa décision de s’être finalement joint à l’Océanic de Rimouski cette saison.

La Presse canadienne

Choix de première ronde de l’Océanic l’an dernier, Bolduc avait d’abord choisi de poursuivre sa carrière dans les collèges américains. Après avoir disputé six matchs avec les Saints du Rhode Island ainsi que deux autres avec les Musketeers de Sioux City de la USHL, il a finalement décidé en octobre dernier de relever le défi du hockey junior québécois à l’âge de 16 ans.

Et l’expérience s’est révélée concluante. Bolduc est devenu un rouage important de l’offensive de l’Océanic avec une récolte de 30 buts – un sommet chez les recrues – et 52 points en 55 matchs, ce qui lui vaut le titre de recrue de l’année dans le circuit Courteau.

« Je sens que j’ai pris la bonne décision pour le développement de ma carrière en revenant à Rimouski, a reconnu Bolduc depuis la résidence familiale à Bécancour dans le cadre d’une téléconférence organisée par la ligue.

PHOTO D’ARCHIVES ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Zachary Bolduc de Rimouski devant le gardien Émile Samson de l’Armada de Blainville le 5 octobre 2019.

« Mes parents et moi, nous voulions vraiment tenter l’expérience américaine. Mais je suis vraiment content de ma saison, je me suis bien adapté au hockey junior et j’ai prouvé que j’y avais ma place. »

Il a également pu côtoyer la vedette de l’Océanic Alexis Lafrenière, que devrait être le premier choix au prochain repêchage de la LNH.

« Alexis est un bel exemple pour moi. Il est sérieux dans tout ce qu’il fait. »

L’annulation du reste de la saison et des séries éliminatoires en raison de la pandémie de la COVID-19 a laissé Bolduc sur son appétit. Il redoute maintenant que la prochaine saison ne puisse commencer comme prévu en septembre.

« C’est un peu stressant de ne pas savoir. Mais la seule chose que je contrôle, c’est d’être prêt quand le camp d’entraînement commencera. Je continue d’espérer un retour au jeu pour septembre. »