La présence accrue des femmes au match des étoiles de la LNH ce week-end marquera un autre point tournant dans leur quête.

Donna Spencer
La Presse canadienne

Les femmes donneront le ton au concours d’habiletés vendredi soir à l’Enterprise Centre de St. Louis, en participant à leur propre tournoi à trois-contre-trois. Deux joueuses affronteront également leurs collègues de la LNH dans une épreuve de tirs.

Dix Canadiennes et 10 Américaines ont été choisies pour l’occasion, et pas n’importe qui.

Les attaquantes Marie-Philip Poulin, de Beauceville, et Mélodie Daoust, de Valleyfield, de même que la gardienne Ann-Renée Desbiens, de La Malbaie, représenteront notamment le Canada.

Les joueuses profiteront de la plateforme qui leur sera accordée ce week-end pour rappeler l’importance de leur lutte pour une ligue professionnelle plus équitable.

« Kendall (Coyne Schofield) et Brianna (Decker) ont franchi bien des obstacles l’an dernier (au match des étoiles), et la plupart des manchettes portaient sur la présence des femmes à cet événement », a souligné l’attaquante canadienne Sarah Nurse.

« Je crois que nous aurions été très surprises de ne pas être invitées cette année, a-t-elle ajouté. Nous étions très excitées lorsque nous avons appris que nous pourrions nous affronter dans un tournoi à trois-contre-trois. Nous ne serons pas là pour faire de la figuration, nous serons là pour offrir un spectacle. »

Les 20 joueuses ont été sélectionnées par la LNH « en partenariat avec les légendaires hockeyeuses Cassie Campbell-Pascall, Cammi Granato, Angela Ruggiero et Hayley Wickenheiser », a précisé le circuit Bettman.