Jeff Petry a toujours tout fait en son possible pour combler les trous en l’absence de Shea Weber. Et ça va maintenant jusqu’au concours d’habiletés !

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

En l’absence du capitaine du Canadien, Petry s’est imposé avec le tir le plus puissant au concours d’habiletés du Canadien, tenu devant les partisans au Centre Bell, dimanche.

Petry a largué un boulet de 104,9 milles à l’heure, devançant Ben Chiarot et Marco Scandella (103,8 chacun).

Xavier Ouellet les a suivis à 103,1 milles à l’heure, une marque qui lui a donné le sourire.

« Dans un match des étoiles de la Ligue américaine, j’avais réussi un tir à 95. Donc le 103 m’a surpris un peu, surtout que j’avais manqué mon premier tir. C’est la première fois que je vois 100 sur un radar ! », a expliqué le Québécois.

Petry a bien failli être également couronné patineur le plus rapide. Il a bouclé son tour de patinoire en 13,550 s ; seul Max Domi (13,472 s) l’a devancé.

Tomas Tatar a remporté le concours des tirs de précision en touchant les quatre cibles à ses quatre premières tentatives. Jake Evans, Jordan Weal et Nick Suzuki ont quant à eux eu besoin de cinq tentatives.

Enfin, l’étrange concours de « maniement de rondelle et tir sur réception » — étrange parce qu’il n’y avait aucune rondelle à manier entre les obstacles — a été l’affaire de Brendan Gallagher, qui a conclu le parcours en 17,905 s, devant Joel Armia (20,091 s).

Blessé au bas du corps, Weber était sur place, mais n’a pas chaussé les patins. Il a simplement été présenté à la foule. On ignore toujours la durée de son absence, qui devait être d’une semaine au minimum quand elle a été annoncée jeudi.

Artturi Lehkonen était quant à lui sur la patinoire, mais a seulement participé à l’épreuve très décontractée des tirs de barrage. Lehkonen a raté une bonne partie de la deuxième période, samedi, après avoir bloqué un tir d’Auston Matthews avec sa main gauche.

Résultats du concours d’habiletés

Vitesse (tour de patinoire le plus rapide)

Max Domi : 13,472 s

Jeff Petry : 13,550 s

Jonathan Drouin : 13,702 s

Brett Kulak : 13,777 s

Victor Mete : 13,872 s

Dale Weise : 13,902 s

Précision (cibles atteintes, tentatives, temps)

Tomas Tatar : 4 en 4 en 10,822 s

Jake Evans : 4 en 5 en 9,785 s

Jordan Weal : 4 en 5 en 12,038 s

Nick Suzuki : 4 en 5 en 13,394 s

Nate Thompson : 4 en 7 en 19,185 s

Ilya Kovalchuk : n’a pas terminé l’épreuve

Tir le plus puissant (en milles à l’heure)

Jeff Petry : 104,9

Ben Chiarot : 103,8

Marco Scandella : 103,8

Xavier Ouellet : 103,1

Christian Folin : 100,3

Brett Kulak : 99,5

Maniement de rondelle et tir sur réception (temps pour terminer le parcours)

Brendan Gallagher : 17,905 s

Joel Armia : 20,091 s

Phillip Danault : 21,406 s

Jake Evans : 23,133 s

Nick Suzuki : n’a pas terminé l’épreuve

Tirs de barrage en continu

Gagnant : Nick Cousins