Jarome Iginla prend sa retraite

Jarome Iginla a passé 16 de ses 20 saisons... (Photo Todd Korol, archives Reuters)

Agrandir

Jarome Iginla a passé 16 de ses 20 saisons dans la LNH avec les Flames de Calgary.

Photo Todd Korol, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Calgary

Après une carrière de 20 saisons dans la Ligue nationale de hockey, Jarome Iginla annoncera sa retraite lundi.

Les Flames de Calgary ont confirmé la nouvelle mercredi matin dans un communiqué. Au passage, ils ont convoqué les médias à une conférence de presse au Scotiabank Saddledome à 10h30 (heure des Rocheuses), lundi, à laquelle participera Iginla.

Choix de première ronde des Stars de Dallas, 11e au total, en 1995, Iginla, qui est âgé de 41 ans, a passé 16 de ses 20 saisons dans la LNH avec les Flames.

Il a aussi porté les couleurs des Penguins de Pittsburgh (2012-2013 pendant 13 matchs), des Bruins de Boston (2013-2014), de l'Avalanche du Colorado (2014-2017) et des Kings de Los Angeles (2016-2017 pendant 19 matchs). Il n'a pas joué la saison dernière.

En carrière, il a participé à 1554 matchs et a récolté 1300 points, dont 625 buts. Il a ajouté 37 buts et 68 points en 81 matchs des séries éliminatoires.

Avec les Flames, dont il a été le 18e capitaine de l'histoire de l'équipe à compter de 2004, il a récolté 525 buts et 1095 points en 1219 matchs tout en faisant sa marque à titre de l'un des meilleurs attaquants de puissance de sa génération.

Natif de St. Albert en Alberta, Iginla s'est joint à l'organisation des Flames le 20 décembre 1995, avec l'attaquant Corey Millen, en retour de Joe Nieuwendyk.

Iginla a signé son premier contrat professionnel avec les Flames en 1996, à la fin de son stage junior avec les Blazers de Kamloops dans la Ligue de l'Ouest.

Il a fait ses débuts officiels dans la LNH lors des séries éliminatoires de 1996, participant à deux matchs contre les Blackhawks de Chicago. Il avait alors récolté un but et une mention d'aide.

À sa première saison complète dans la LNH, en 1996-1997, il a amassé 21 buts et 50 points en 82 rencontres. Il a terminé au deuxième rang pour l'obtention du trophée Calder, remis au défenseur Bryan Berard, des Islanders de New York.

Il a connu l'une de ses meilleures saisons en carrière en 2001-2002, amassant 52 buts et 96 points en 82 matchs. Ses performances lui avaient permis de remporter les trophées Art-Ross (meilleur pointeur), Maurice-Richard (meilleur buteur) et Lester B. Pearson (maintenant appelé Ted-Lindsay, remis au joueur par excellence selon un scrutin mené auprès des joueurs.) Il avait terminé deuxième dans la course au trophée Hart (joueur le plus utile) derrière le gardien José Théodore du Canadien de Montréal.

Iginla a également remporté le trophée Maurice-Richard en 2003-2004, grâce à une récolte de 41 buts. Il a de nouveau terminé deuxième dans la lutte au trophée Hart, cette fois derrière Martin St-Louis, du Lightning de Tampa Bay.

Lors de cette même saison, Iginla a aidé les Flames à se rendre jusqu'au septième match de la finale de la Coupe Stanley, qu'ils ont cependant perdue face au Lightning. Iginla avait récolté 13 buts et 22 points en 26 matchs lors des séries.

En 2007-2008, il a été plus productif encore, avec des récoltes de 50 buts et 48 aides en 82 matchs.

Sur la scène internationale, Iginla a représenté le Canada en trois occasions aux Jeux olympiques et remporté l'or en 2002 et en 2010. C'est sa passe qui amené au but victorieux de Sidney Crosby en prolongation lors de la finale des Jeux de Vancouver, en 2010, contre les États-Unis.




Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer