Source ID:; App Source:

Pacioretty: «Je dois être meilleur»

En huit matchs des séries, Max Pacioretty n'a... (Photo Ryan Remiorz, La Presse Canadienne)

Agrandir

En huit matchs des séries, Max Pacioretty n'a que trois points, dont un seul depuis le début de la série face aux Bruins.

Photo Ryan Remiorz, La Presse Canadienne

(Boston) D'une seule phrase, Max Pacioretty a tout résumé de sa réalité, ce midi à Boston, après l'entraînement de son équipe au TD Garden: «On se fie sur moi pour marquer des buts, et j'ai été incapable de le faire.»

Non, l'attaquant du Canadien ne marque plus, et on devine que si le Canadien espère pouvoir battre les Bruins ce soir à Boston, dans le cadre du cinquième match de cette série, il va falloir que Pacioretty retrouve un peu de sa touche magique.

Rappelons donc les chiffres: en huit matchs des séries, le joueur de 25 ans n'a que trois points, dont un seul depuis le début de la série face aux Bruins.

Le pire, par contre, c'est que le marqueur que l'on connaît bien, celui qui a réussi 39 buts cette saison, est porté disparu depuis le début de la «vraie» saison. Pacioretty n'a qu'un but en séries, réussi lors du quatrième et dernier match de la série contre Tampa Bay.

C'est tout. Et ce n'est pas suffisant, de toute évidence.

«Ça fait quatre matchs que je n'ai pas marqué, s'est-il rappelé. L'équipe est en bonne position, mais de toute évidence, je sais que je dois être meilleur pour marquer des buts. C'est clair que les Bruins tentent de nous contrer avec certains joueurs, mais ce n'est pas une excuse.»

Pacioretty, qui jure ne pas être blessé, a identifié lui-même l'un de ces «certains joueurs». Un défenseur, pour être plus précis.

«(Zdeno) Chara a été très bon depuis le début de cette série, a-t-il admis. C'est dur de jouer contre lui parce qu'il est si gros et qu'il a une longue portée. Mais c'est aussi un défi. De nous deux, il a été le meilleur joueur, il a eu le meilleur lors de nos confrontations jusqu'ici.»

L'entraîneur Michel Therrien, lui, ne semble pas trop inquiété du manque de production offensive de la part de son attaquant vedette. En fait, Therrien s'attend à ce que Max Pacioretty redevienne le joueur que l'on connaît à compter de ce soir.

«Max est conscient qu'il ne doit pas abandonner et qu'il doit continuer de travailler avec acharnement, a ajouté l'entraîneur montréalais. Il doit persévérer. Ce que Max dit, pour moi, c'est une forme de leadership. Max a à coeur les succès de l'équipe, et je m'attends à ce qu'il connaisse un solide match.»

Du reste, les deux entraîneurs n'ont pas dévoilé leur alignement en vue du choc de ce soir. L'entraîneur des Bruins, Claude Julien, semblait par ailleurs assez relaxe ce matin, allant même jusqu'à affirmer que les arbitres font de l'excellent travail depuis le début de cette série.

Une remarque qui a bien fait rigoler Michel Therrien. «Oui, ils font de l'excellent travail!», a ajouté en riant le pilote montréalais.

Le début du match est prévu pour 19 h.




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer