Le géant alimentaire américain Pepsi, notamment propriétaire de Gatorade, demande à la NFL de profiter de l'occasion qui lui est donnée pour implanter de nouvelles politiques sur la violence conjugale et la violence contre les enfants.

Publié le 18 sept. 2014
ASSOCIATED PRESS

La présidente et directrice générale de Pepsi, Indra Nooyi, a déclaré par communiqué que la NFL avait l'occasion «de faire un changement positif grâce à la situation qui se présente à elle».

Pepsi fait partie des commanditaires de la NFL qui surveillent attentivement l'enquête de la ligue sur la façon dont ses dirigeants ont traité la preuve dans l'incident de violence conjugale dans lequel est impliqué l'ancien joueur des Ravens de Baltimore, Ray Rice. Adrian Peterson, des Vikings du Minnesota, fait quant à lui face à une accusation de violence à l'égard d'un enfant.

Mme Nooyi s'est également montrée confiante de voir le commissaire de la NFL Roger Goodell «faire la bonne chose pour la ligue».