Le cycliste canadien Michael Woods sera le chef de file de l’équipe Israël Start-Up Nation au Tour de France.

Neil Davidson La Presse Canadienne

« Ses succès dans les Classiques (des Ardennes), le Tour de Romandie et le Tour de Suisse lui ont donné, ainsi qu’à nous, la confiance qu’il peut jouer ce rôle lors de la plus célèbre course cycliste, le Tour de France, a déclaré le directeur de l’équipe Rik Verbrugghe dans un communiqué.

« Je m’attends à ce qu’il se batte pour les victoires d’étape et qu’il soit présent dans la lutte au classement général comme il l’a fait au Tour de Suisse. L’objectif principal de l’équipe sera de protéger Woodsy et de lui fournir tout le soutien dont il aura besoin. »

L’équipe Israël Start-Up Nation aligne également la vedette britannique Chris Froome, quadruple vainqueur du Tour, qui cherche à retrouver sa forme des beaux jours à la suite d’un terrible accident en juin 2019 alors qu’il se préparait pour le Critérium du Dauphiné.

Woods est le premier coureur nommé au sein de la formation Israël Start-Up Nation pour le Tour, qui se déroulera du 26 juin au 18 juillet. Il se concentrera ensuite sur la course olympique sur route, qui est prévue le 24 juillet.

« Je suis honoré de me retrouver dans cette position, surtout compte tenu de la qualité de l’équipe que nous avons, a confié Woods à propos de son rôle au Tour.

« Mes principaux objectifs sont clairs – gagner les étapes d’abord et essayer de faire le mieux possible au classement général. Nous voulons bien faire au classement général, ça ne fait aucun doute, la chose la plus importante pour moi est la victoire d’étape. C’est l’objectif principal », a-t-il ajouté.

L’athlète de 34 ans originaire d’Ottawa a terminé cinquième du Tour de Suisse après avoir terminé deuxième dans la dernière étape, dimanche. Woods a remporté le classement de la montagne. Auparavant cette année, il s’était classé quatrième à la Flèche Wallonne et cinquième au Tour de Romandie et à Liège-Bastogne-Liège.

Malgré une fracture de deux côtes lors d’une chute, Woods a terminé 32e en 2019 à ses débuts au Tour de France. Il n’a pas disputé l’édition 2020.

Woods, qui habite maintenant à Andorre avec sa femme et sa fille, a quitté l’équipe EF Pro Cycling fin 2020 pour rejoindre Israël Start-Up Nation, qui appartient en copropriété à l’entrepreneur canado-israélien Sylvan Adams.

Ancien coureur d’élite de demi-fond, Woods est arrivé au cyclisme tardivement après qu’une série de blessures au pied ait mis fin à sa carrière de coureur en 2011.

Le palmarès de Woods comprend également une victoire dans la course d’une journée Milan-Turin 2019, des victoires d’étape à la Vuelta espagnole 2018 et 2020, une médaille de bronze dans la course sur route aux championnats du monde 2018, une deuxième place au Liège-Bastogne-Liège 2018 et troisième à la Flèche Wallonne 2020.

Woods a terminé 55e de la course sur route aux Jeux olympiques de Rio en 2016. Il a chuté à deux reprises avant les Jeux, se fracturant la main à trois endroits à Liège-Bastogne-Liège et souffrant d’une fracture partiellement déplacée du fémur gauche au Tour de Pologne.

Woods a été opéré après la Vuelta espagnole l’automne dernier pour retirer les vis de son fémur droit, fracturé lors d’un précédent accident lors de la course Paris-Nice.