(Paris) Le champion du monde de cyclisme Julian Alaphilippe fera l’impasse sur la Flèche Wallonne mercredi et se consacrera à Liège-Bastogne-Liège dimanche, a-t-on appris lundi auprès de ses proches.

Agence France-Presse

Le Français est rentré lundi en fin de matinée à Paris dans un vol en provenance de Bologne, au lendemain de son succès obtenu sur l’autodrome d’Imola.

Alaphilippe a enlevé les deux dernières éditions de la Flèche, qui se termine au sommet du mur de Huy.

En revanche il n’a encore jamais remporté Liège-Bastogne-Liège, la doyenne des classiques, qui échappe aux Français depuis la mémorable victoire de Bernard Hinault, sous la neige, en 1980.

À son arrivée, Alaphilippe est revenu lors d’un point-presse sur la course arc-en-ciel et les heures qui ont suivi : « Hier (dimanche) soir, on a mangé tous ensemble à l’hôtel. C’était vraiment sympa de voir le bonheur sur le visage de tout le monde, la fierté, cela fera des souvenirs pour la vie. »

« Ce maillot, je l’ai gardé à table avec moi pour que tout le monde en profite. On était content de faire des photos, de le toucher. On est passé près tellement de fois ! », a ajouté le premier Français à conquérir le titre mondial depuis 1997.

Avant de se séparer à l’aéroport Charles-de-Gaulle, Alaphilippe a remercié ses coéquipiers, en partance vers leur lieu de résidence à l’exception de Valentin Madouas et Rudy Molard qui vont enchaîner avec la Flèche Wallonne, sous le maillot Groupama-FDJ.

« On avait une équipe de France très forte et très soudée, chacun a rempli son rôle », a insisté le nouveau champion du monde qui aura à honorer le maillot irisé dans les classiques.

Sauf changement de programme, trois grandes courses figurent au programme du Français dans les prochaines semaines : Liège-Bastogne-Liège dimanche, l’Amstel Gold Race le 10 octobre, le Tour des Flandres le 18 octobre.