Hugo Houle a terminé à la 15e place au terme de la cinquième étape du Tour de France, devant Julian Alaphilippe, déchu de son maillot jaune par une pénalité qui l’a recalé au 16e rang.

Sportcom

La cinquième étape du Tour de France disputée mercredi a laissé place à un scénario plutôt inhabituel, alors qu’aucune échappée n’a été tentée sur le parcours de 183 kilomètres. Le tout a donné droit à une arrivée massive à Privas, où toutes les conditions étaient réunies pour préoccuper le peloton.

On savait que ça allait finir au sprint et personne n’a voulu s’aventurer dans une échappée. Ç’a roulé quand même très vite dans les derniers kilomètres. Il y avait des bordures et un vent de côté bien présent, donc ça a stressé un peu tout le monde. On voulait tous être aux avant-postes, et ça a joué du coude pour être bien positionné. Heureusement, il n’y a eu aucun incident.

Hugo Houle

« J’ai essayé de faire un bon sprint dans le final, mais j’ai été surpris par le dénivelé. Je croyais que c’était davantage en montée, alors que les derniers 400 mètres étaient en descente. J’ai simplement mal synchronisé le tout. »

Il s’agit d’un deuxième top 15 pour le cycliste de Sainte-Perpétue, qui s’est aussi signalé en prenant le 16e rang lors de l’épreuve de lundi. Une autre preuve de son excellente condition physique.

« La forme est bonne ! Je commence à avoir beaucoup d’expérience et je suis plus à l’aise au sein du peloton. Je comprends mieux la course et ça me permet de prendre de bonnes décisions. Jusqu’à maintenant, ça va très bien, alors on va continuer sur la même lancée. »

Au final, la cinquième étape a été remportée par Wout Van Aert (Jumbo–Visma). Le Belge a devancé le Néerlandais Cees Bol (Sunweb) et l’Irlandais Sam Bennett (Deceuninck–Quick Step) pour offrir une deuxième victoire de suite à sa formation, après celle du Slovène Primož Roglič, mardi.

Alaphilippe pénalisé, Yates en jaune

Détenteur du maillot jaune à l’aube de cette cinquième étape, le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck–Quick Step) a fini la course en tête de peloton, mais il a été pénalisé de 20 secondes pour ravitaillement illégal dans les 20 derniers kilomètres de la course. Il a ainsi été rabattu en 16e place.

« Honnêtement, j’ai rarement vu ça, mais ça démontre que les règles en place sont faites pour être respectées. Ça pourrait lui coûter très cher au final », a commenté Houle à propos de la décision du jury des commissaires.

Le Britannique Adam Yates (Mitchelton–Scott) a donc pris les commandes du classement général provisoire avec une priorité de 3 secondes sur Roglič. Le Slovène Tadej Pogačar (UAE–Team Emirates) pointe au troisième échelon, à 7 secondes du nouveau meneur.

Pour sa part, Houle (+ 31 min 2 s) a grimpé au 87e rang. Son meneur chez Astana, le Colombien Miguel Ángel López (+ 13 s), est quant à lui 9e.

Les coureurs seront de retour en selle jeudi à l’occasion de la sixième étape prévue pour 191 kilomètres au cours desquels ils devront entre autres gravir le col de la Lusette, une ascension de 11,7 kilomètres avec un dénivelé moyen de 7,3 %.