Le pilote Ferrari Sebastian Vettel a dominé la séance de qualifications du Grand Prix de Singapour, samedi, empêchant ainsi Lewis Hamilton et l'équipe Mercedes d'égaler le record pour le nombre de poles positions consécutives.

Mis à jour le 19 sept. 2015
Chris Lines ASSOCIATED PRESS

Vettel a décroché le premier rang par environ une demi-seconde d'avance sur le pilote Red Bull Daniel Ricciardo. La deuxième ligne de la grille de départ pour la course de dimanche a suivi le même modèle, c'est-à-dire que le pilote Ferrari Kimi Raikkönen s'élancera aux côtés du pilote Red Bull Daniil Kvyat.

Hamilton a enregistré le cinquième meilleur temps, tout juste devant son coéquipier chez Mercedes Nico Rosberg.

Hamilton visait une huitième pole position consécutive, ce qui lui aurait permis d'égaler le record appartenant à son idole, Ayrton Senna, et réalisé pendant les saisons 1988 et 1989. Pour sa part, Mercedes espérait obtenir une 24e pole d'affilée, ce qui l'aurait propulsée à égalité avec l'équipe détentrice de la marque, Williams, établie pendant les saisons 1992 et 1993.

Il s'agissait de la première position de tête de Vettel depuis celle du Brésil en 2013 alors qu'il pilotait pour Red Bull, et de la première de Ferrari depuis le Grand Prix d'Allemagne en 2012; une séquence de 61 courses.

«La voiture était fantastique à piloter et progressait au fur et à mesure que la séance de qualifications se déroulait, a expliqué l'Allemand. Je suis surpris de l'écart, mais tout est tombé en place au bon moment et j'ai enregistré un tour parfait vers la fin.»

Contre toute attente, Mercedes n'a pas été dans le coup lors des essais libres vendredi et samedi. Les équipes rivales avaient l'impression que la firme allemande ralentissait volontairement son rythme, mais la séance de qualifications a démontré que les flèches d'argent connaissaient, en fait, leur part d'ennuis.

«C'est étonnant, a admis Vettel. J'avais l'impression qu'ils ralentissaient de manière intentionnelle hier (vendredi) et ce matin, parce que plus personne ne doute de leur puissance, mais ils doivent connaître des ennuis.

«Je me méfie tout de même d'eux pour demain (dimanche). C'est difficile de dépasser sur ce circuit, mais si vous avez le rythme, alors il y a moyen de remonter.»

Les pilotes Williams Valtteri Bottas et Feliple Massa ont pris les septième et neuvième places, étant séparés par le pilote recrue de Toro Rosso Max Verstappen. Romain Grojean, sur Lotus, a complété le top-10.