Le double champion du monde de F1 (2005 et 2006) Fernando Alonso a déclaré mercredi qu'il ne comprenait pas «le besoin de constamment changer les règles» après la décision de la Fédération internationale automobile d'attribuer le prochain titre mondial au vainqueur du plus grand nombre de courses.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Je ne comprends pas le besoin de constamment changer les règles de ce sport. Je crois que ce type de décisions peut seulement déconcerter les fans», a déclaré Alonso sur son site Internet.

«La Formule 1 se développe depuis plus de 50 ans grâce aux écuries, aux parraineurs, aux pilotes, et surtout, grâce aux amateurs du monde entier, et aucun d'eux n'a pu exposer son point de vue devant la FIA», a ajouté le pilote Renault.

Mardi, la FIA avait décidé de changer les règles de la Formule 1 en attribuant le titre de champion du monde au vainqueur du plus grand nombre de Grands Prix dès la saison 2009.

Plutôt que de primer la constance dans les courses et la fiabilité des voitures, la FIA a mis l'accent sur le nombre de victoires acquises, afin de pousser les pilotes à se battre pour la «gagne» lors de chaque course.

Si cette mesure avait été appliquée la saison dernière, le titre de champion du monde ne serait pas allé au Britannique Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes), vainqueur de cinq Grands Prix, mais au Brésilien de Ferrari Felipe Massa, qui en a remporté six.