Depuis la fin de l'épreuve à Montréal, Carpentier et son gérant Robert Desrosiers ont discuté des possibilités futures au sein de la série NASCAR.

Robert Bousquet

Depuis la fin de l'épreuve à Montréal, Carpentier et son gérant Robert Desrosiers ont discuté des possibilités futures au sein de la série NASCAR.

«Je suis super content. Nous avons risqué en fin de semaine et tout s'est déroulé parfaitement. Nous avons même obtenu l'assurance de pouvoir disputer une course sur un circuit ovale», a confié à La Presse le pilote québécois qui se trouvait en attente à l'aérogare de Philadelphie afin de se rendre rejoindre son équipe en Caroline du Nord.

«Nous nous gardons les portes toutes ouvertes et nous discutons toujours de toutes les possibilités. Mon gérant est tellement occupé qu'il n'a presque pas eu le temps de dormir depuis dimanche», a ajouté Patrick en riant.

Que Patrick se retrouve sur le circuit de Watkins Glen ce week-end n'est pas une surprise. Il doit courir également dans la série Daytona Prototype.

«Disons que je me concentre surtout sur la série Busch pour le week-end et je ne sais pas encore si je serai au volant pour l'autre course, a mentionné Patrick. Nous avons fait du bon boulot à Montréal et il faut que je me concentre surtout sur la prochaine course.»

Rappelons que Patrick Carpentier a profité d'un volant avec l'écurie Fitz Motorsports le week-end dernier et qu'il a complété la course en deuxième place. Il s'était attiré les compliments de sa nouvelle formation autant pour son pilotage que pour sa facilité à se mouler avec ses nouveaux partenaires de travail.