Le pilote danois Kevin Magnussen remplacera le Russe Nikita Mazepin chez Haas cette saison, a annoncé l’équipe américaine mercredi après-midi.

Publié le 9 mars
Jenna Fryer La Presse Canadienne

Magnussen, qui est âgé de 29 ans, a accepté un contrat de plusieurs saisons, et il pilotera la nouvelle voiture de Haas pour la première fois vendredi aux essais hivernaux au Bahreïn.

« J’ai été très surpris, et aussi très excité, de recevoir l’appel de l’équipe de F1 Haas, a dit Magnussen, qui a piloté pour Haas de 2017 à 2020, participant à 75 Grands Prix. J’étudiais différentes offres en vue de la saison 2022, mais l’opportunité de retourner en F1, avec une équipe que je connais bien, était tout simplement trop alléchante. »

Afin de paver la voie à son retour en F1, Magnussen a été libéré de ses obligations par Peugeot et Chip Ganassi Racing.

Magnussen a piloté pour Ganassi en série IMSA la saison dernière, et il a commencé la présente campagne à titre de pilote d’endurance au Rolex 24 à Daytona, en Floride. Il devait participer la semaine prochaine aux 12 heures de Sebring.

Magnussen devait aussi piloter pour l’équipe Peugeot lors de son entrée en scène au Championnat du monde d’endurance. Il a remercié le propriétaire de Haas, Gene Haas, ainsi que le directeur de l’équipe, Guenther Steiner, de lui avoir offert « une chance de relancer ma carrière en F1 ».

La semaine dernière, Haas a congédié Mazepin à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Mazepin avait alors publié un gazouillis dans lequel il a indiqué être « très déçu » de la décision. Il est d’ailleurs revenu sur ces évènements, mercredi matin, dans le cadre d’une conférence de presse.

Le départ du Russe âgé de 23 ans est survenu quelques jours après que la F1 eut décidé de rompre son entente avec le Grand Prix de Russie. Le contrat avec l’organisateur de l’évènement était valide jusqu’en 2025.

Haas a aussi mis un terme à son entente commerciale avec l’entreprise russe Uralkali, qui appartient au père de Mazepin.

Par ailleurs, Haas a indiqué qu’elle ratera la première séance des essais hivernaux au Bahreïn mercredi en raison d’un problème logistique avec le transport de son matériel.

L’équipe américaine a indiqué que l’avion-cargo qui devait transporter son matériel vers ce pays du golfe Persique a été retardé en raison de problèmes mécaniques le clouant au sol à Istanbul, en Turquie.

L’avion est finalement arrivé au Bahreïn mardi soir, environ 48 heures plus tard que prévu, empêchant ainsi l’équipe de préparer la voiture pour la séance d’essais jeudi matin.

Haas espère toujours envoyer sa voiture en piste en après-midi jeudi, et son pilote d’essai Pietro Fittipaldi doit être le seul à tourner.

Mick Schumacher, le fils du septuple champion du monde de F1 Michael Schumacher, est l’autre pilote titulaire chez Haas.