(Londres) Sir Frank Williams, fondateur et ancien propriétaire principal de l’écurie Williams et qui a ouvert les portes de la Formule 1 à Jacques Villeneuve en 1996 est décédé. Il était âgé de 79 ans.

Mis à jour le 28 nov. 2021
Associated Press

Les dirigeants de Williams Racing ont annoncé la nouvelle dimanche.

Dans une déclaration officielle, ils ont précisé que Williams avait été hospitalisé vendredi, et qu’il est décédé paisiblement, entouré des membres de sa famille.

Sir Frank était tétraplégique depuis un accident de voiture en mars 1986 et avait passé les dernières décennies de sa vie dans un fauteuil roulant.

C’est en 1975 qu’il a engagé pour la première fois des monoplaces en F1 sous son propre nom. La première victoire a été remportée à Silverstone en 1979 et le premier titre mondial l’année suivante avec l’Australien Alan Jones.

Père de trois enfants, ce passionné de technologie et de stratégie avait cédé les commandes de l’écurie à sa fille Claire en 2013.

En proie à des difficultés sportives et financières, l’équipe avait été vendue à un fonds d’investissement américain, Dorilton Capital, en 2020.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Jacques Villeneuve au volant d’une Williams en 1997

Villeneuve est l’un des sept pilotes à avoir remporté un titre mondial au sein de l’écurie Williams. Il a réalisé l’exploit en 1997, à sa deuxième saison en Formule 1. L’année précédente, Villeneuve avait terminé au deuxième rang.

Les autres pilotes ayant gagné des titres chez Williams sont Jones (1980), Keke Rosberg (1982), Nelson Piquet (1987), Nigel Mansell (1992), Alain Prost (1993) et Damon Hill (1996).

L’écurie Williams a aussi remporté neuf championnats des constructeurs, le dernier avec Villeneuve, en 1997.

« Ce matin, Claire Williams a appelé pour m’informer de la très triste nouvelle que son père adoré, Sir Frank Williams, avait rendu l’âme », a déclaré Stefano Domenicali, président de la Formule 1.

« Il a été un véritable géant de notre sport qui a surmonté les défis les plus difficiles dans la vie et qui a bataillé tous les jours pour gagner sur la piste et à l’extérieur. Nous avons perdu un membre de la famille de la Formule 1 qui était très adoré et respecté et il nous manquera énormément. Ses incroyables réalisations et sa personnalité resteront gravées à jamais dans notre sport. En ces moments tristes, mes pensées se tournent vers toute la famille et ses amis. »

Le président de la FIA, Jean Todt, qui a été directeur de l’écurie Ferrari entre 1993 et 2007, a rendu un vibrant hommage à Williams.

« C’est une terrible nouvelle. Sir Frank Williams a durablement marqué l’histoire de la F1. C’était un pionnier, une personnalité exceptionnelle et un homme exemplaire. Au nom de toute la communauté de la FIA, nos pensées vont à sa famille, ses amis et Williams Racing. Repose en paix mon ami. »

George Russell, pilote actuel au sein de l’écurie, s’est souvenu de Williams comme d’un « être humain sincèrement merveilleux ».

Le Canadien Nicholas Latifi, coéquipier de Russell chez Williams, a lui aussi livré un témoignage en réaction au décès de Williams.

« C’est une si triste nouvelle, a écrit Latifi. Une énorme perte pour notre sport et notre équipe. Ce fut un honneur de représenter votre nom sur la scène mondiale et nous continuerons à œuvrer fort pour ramener l’équipe sur le devant de la grille de départ. »

Williams a mené son écurie de course automobile d’un entrepôt de tapis vide au sommet de la Formule 1, supervisant un total de 114 victoires tout en devenant le patron d’équipe au plus long règne dans l’histoire du sport.

Ses pilotes ont accumulé 321 podiums et 128 positions de tête.

Avec Agence France-Presse