(Silverstone) Lewis Hamilton a peut-être concédé les trois dernières courses à son rival chez Red Bull Max Verstappen, mais il n’a pas dit son dernier mot.

Associated Press

Hamilton a signé un chrono d’une minute et 26,134 secondes lors de la séance de qualifications sur le circuit de Silverstone, vendredi après-midi, pour obtenir la position de tête en vue de la course sprint de samedi matin au Grand Prix de Formule 1 de Grande-Bretagne.

« Ç’a m’a tellement manqué depuis un an !, s’est exclamé Hamilton à la sortie de sa monoplace. On ressent l’énergie, et j’espérais que tout le travail acharné de l’équipe, combiné à l’énergie de la foule, allait nous permettre d’obtenir un tel résultat. Nous avons analysé chaque option. J’ai perdu l’arrière de ma voiture dans le dernier virage, donc j’ai franchi le fil d’arrivée en ayant le cœur dans la gorge… Mais je suis aux anges. On dirait que ça fait une éternité que nous n’avions pas été dans cette position-là ! »

Le pilote Mercedes a retranché 75 millièmes de seconde au temps de Verstappen, et 192 millièmes au temps de l’autre pilote Mercedes, Valtteri Bottas.

« La voiture s’est bien comportée, mais elle est devenue sous-vireuse dont je n’ai pas pu attaquer les virages. C’est comme ça, mais nous sommes encore très près d’elles (les Mercedes). C’est une sensation un peu étrange, pour être franc, mais nous verrons demain (samedi) — je crois que notre voiture sera très compétitive », a mentionné Verstappen.

Charles Leclerc (Ferrari) et Sergio Perez (Red Bull) ont complété le top-5.

C’est toutefois un autre pilote britannique qui a obtenu les applaudissements les plus nourris de la foule en qualifications. George Russell, au volant de sa modeste Williams, est parvenu à se faufiler devant la Ferrari de Carlos Sainz fils et l’Aston Martin de Sebastian Vettel, en huitième position.

PHOTO JON SUPER, ASSOCIATED PRESS

Plus tôt en matinée, Verstappen s’était révélé le plus rapide de la seule séance d’essais libres, qui a donné le coup d’envoi à un week-end historique en F1 au cours duquel les pilotes seront soumis à un nouveau format de qualifications.

L’autre pilote de l’équipe Aston Martin, le Québécois Lance Stroll, connaît un week-end difficile jusqu’ici et s’est contenté du 15e temps. De son côté, le Torontois Nicholas Latifi a abouti au 18e échelon.

Plus tôt en matinée, Verstappen s’était révélé le plus rapide de la seule séance d’essais libres, qui a donné le coup d’envoi à un week-end historique en F1 au cours duquel les pilotes seront soumis à un nouveau format de qualifications.

Mercedes a apporté des améliorations à sa monoplace ce week-end à Silverstone, qui est habituellement sa piste de prédilection. Et pour cause. L’écurie allemande y a gagné sept des huit dernières courses, et Hamilton s’est adjugé six d’entre elles.

Verstappen, le meneur au championnat des pilotes, dispose d’un coussin de 32 points devant Hamilton, qui n’a pas triomphé depuis le Grand Prix d’Espagne le 9 mai — une disette inhabituelle de cinq courses.

Cette séance de qualifications a servi à déterminer l’ordre sur la grille de départ de la course sprint, prévue samedi. Celle-ci déterminera ensuite la grille de départ du véritable Grand Prix de Grande-Bretagne, dimanche.

La course sprint s’étalera sur 100 km — ou 17 tours — et les trois premiers pilotes au classement obtiendront aussi des points au championnat. Le détenteur de la première place récoltera trois points, celui qui obtiendra la deuxième position, deux, et le troisième, un.

Environ 90 000 spectateurs ont assisté à la séance de qualifications vendredi, et la foule devrait atteindre 140 000 pour la course dimanche. Les spectateurs qui souhaitaient assister à l’évènement doivent présenter leurs preuves vaccinales ou un test de dépistage négatif à la COVID-19 qui a été effectué au plus tard 48 heures avant leur arrivée sur le site.

Classement de la 2e séance de qualifications du GP de Grande-Bretagne

1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1 : 26 023 (Q)

2. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) 1 : 26 315 (Q)

3. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) 1 : 26 764 (Q)

4. Carlos Sainz Jr (ESP/Ferrari) 1 : 26 848 (Q)

5. Charles Leclerc (MON/Ferrari) 1 : 26 919 (Q)

6. Sergio Pérez (MEX/Red Bull-Honda) 1 : 27 073 (Q)

7. George Russell (GBR/Williams-Mercedes) 1 : 27 080 (Q)

8. Sebastian Vettel (GER/Aston Martin-Mercedes) 1 : 27 103 (Q)

9. Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes) 1 : 27 125 (Q)

10. Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes) 1 : 27 220 (Q)

11. Fernando Alonso (ESP/Alpine-Renault) 1 : 27 245

12. Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Honda) 1 : 27 273

13. Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault) 1 : 27 340

14. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo-Ferrari) 1 : 27 617

15. Lance Stroll (CAN/Aston Martin-Mercedes) 1 : 27 665

NDLR : L’heure de qualifications est divisée en 3 parties. Dans la 1re (Q1) toutes les voitures sont en piste pendant 18 minutes. Seuls les auteurs des 15 meilleurs temps restent en course pour la 2e phase (Q2), qui dure 15 minutes. Enfin, les 10 meilleures voitures luttent pour la pole position pendant 12 minutes dans la 3e phase (Q3). Les temps sont remis à zéro à la fin des Q1 et Q2.