(Paris) « Cette année, nous voulons être un solide quatrième », a annoncé le patron de l’écurie de F1 Racing Point, Otmar Szafnauer, à l’occasion de la présentation de sa monoplace de 2020, la RP20, lundi à Mondsee (Autriche).

Agence France-Presse

« Nous voulons être plus proches du top 3 que nous ne l’avons jamais été par le passé et en tête du milieu de tableau. Cette année, nous voulons faire un pas en avant », a dit Szafnauer, cité par le site officiel de la F1.

« Ca n’est pas si simple, la concurrence se renforce, a remarqué le » team principal « McLaren a fait du très bon travail l’an dernier ; Renault a un constructeur et 650 employés derrière elle ; et même Toro Rosso grâce au travail de (son motoriste) Honda. »

PHOTO RACING POINT

La Racing Point RP20.

Quatrième en 2016 et 2017 (le meilleur classement de son histoire), l’écurie, qui s’appelait Force India, a connu un passage à vide en 2018 faute de moyens financiers, avant d’être rachetée à l’été par un consortium mené par le milliardaire canadien Lawrence Stroll. Depuis l’équipe, renommée Racing Point, a récolté deux septièmes places chez les constructeurs en 2018 et 2019.

La saison dernière, c’est McLaren, quatrième avec 145 points, qui a pris le meilleur dans un milieu de tableau très dense, devant Renault (91 pts), Toro Rosso (85 pts), Racing Point (73 pts) et Alfa Romeo (57 pts).  

PHOTO RACING POINT

Les pilotes Sergio Perez et Lance Stroll.

En 2020, Racing Point alignera le même duo de pilotes que la saison précédente : le Mexicain Sergio Pérez, 30 ans, et le Canadien Lance Stroll, 21 ans, fils de Lawrence.

L’écurie change par contre de commanditaire-titre, la plateforme de paris sportifs sur l’internet SportPesa ayant été remplacée par le groupe de technologie de l’eau BWT, partenaire de longue date de Force India puis de Racing Point.

À partir de 2021, l’équipe britannique s’appellera Aston Martin à la suite de l’entrée de Lawrence Stroll au capital du constructeur anglais.

La saison 2020 de Formule 1 débutera le 15 mars en Australie, après six jours d’essais d’avant-saison (19-21 et 26-28 février) sur le circuit de Barcelone.