(Portimao) Lewis Hamilton tentera d'obtenir le record absolu de victoires en Formule 1, ce dimanche, lors du Grand Prix du Portugal sur le circuit de Portimao. De son côté, Mercedes vise un septième titre mondial de constructeur consécutif.

Jean-Louis Doublet
Agence France-Presse

Avec un 92e triomphe, Hamilton dépasserait le légendaire Michael Schumacher en nombre de victoires et ferait un pas de plus vers un septième titre qui ferait de lui l’égal du champion allemand.

Avec 69 points de plus sur son coéquipier Valtteri Bottas alors qu’il reste six manches à couvrir, le Britannique est bien placé. Son équipe Mercedes l’est encore mieux avec 180 points d’avance sur Red Bull et elle pourrait être couronnée pour la septième fois depuis 2014 dès dimanche.

Mais cette fin de semaine, toutes les équipes vont sauter dans l’inconnu. Le circuit de l’Algarve à Portimao est le deuxième cette année qui s’invite au calendrier bouleversé par la pandémie de coronavirus : il n’a jamais servi pour un GP de F1. Le premier était le Mugello en Italie, où la course s’est révélée particulièrement animée.

« Depuis, nous nous sommes concentrés sur la meilleure façon de nous préparer pour les circuits que nous ne connaissons pas et de maximiser la rapidité d’acquisition des données », souligne Toto Wolff, le patron chez Mercedes.

Portimao a l’air d’une piste très sympa avec beaucoup de dénivellations et des virages inhabituels. Si certaines équipes sont venues faire des essais ici il y a plusieurs années, elle n’a jamais été utilisée pour la F1.

Pierre Gasly, pilote français d’AlphaTauri

Le vent, avec des rafales prévues dimanche sur l’Algarve, pourrait aussi venir compliquer les choses en course.

Les premiers essais vendredi vont donner une idée de la hiérarchie sur ce terrain inconnu. Pirelli va aussi en profiter pour tester de nouvelles gommes en prévision de la prochaine saison, pour tenter de lutter contre leur usure rapide qui handicape les F1 cette année.

Quelque 25 000 spectateurs sont aussi attendus, moins que le nombre de billets initialement mis en vente (46 000), mais le rebond de la pandémie en Europe et au Portugal a amené les autorités du pays à revoir ce chiffre à la baisse.

C’est la première fois depuis 1996 que les F1 reviennent au Portugal. Elles couraient alors à Estoril, à l'ouest de Lisbonne. Le vainqueur y avait été le Québécois Jacques Villeneuve, sur Williams-Renault.

Changements possibles au sein des écuries

Outre le record de victoires d’Hamilton et le titre de Mercedes, ce week-end portugais pourrait aussi voir se dénouer des incertitudes sur la grille 2021.

L’écurie américaine Haas a annoncé jeudi que ses deux pilotes titulaires cette année, le Français Romain Grosjean et le Danois Kevin Magnussen, ne seront pas reconduits l’an prochain.

Les noms de leurs successeurs ne sont pas encore connus, mais le Russe Nikita Mazepin (21 ans) pourrait arriver, aidé par la fortune de son père, ainsi que Mick Schumacher (21 ans), le fils de Michael. Haas utilise en effet des moteurs Ferrari et l’Allemand fait partie de l’académie des jeunes pilotes de la Scuderia.

Hamilton lui-même n’a pas encore renouvelé son contrat chez Mercedes, même si une reconduction est très probable.

PHOTO JOE PORTLOCK, ASSOCIATED PRESS

Lewis Hamilton lors d'une conférence de presse à Portimao au Portugal, jeudi

Nous n’en avons pas encore vraiment beaucoup parlé. Se retrouver dans une situation de négociation n’est jamais facile, et ce, pour tout le monde.

Lewis Hamilton

« J’ai toujours été attaché à cette équipe, a-t-il souligné, indiquant que lui et Toto Wolff allaient se réunir « à un moment ou à un autre et discuter du chemin à venir en tenant compte de tout ce que nous avons déjà réalisé ensemble ».

Des baquets restent aussi encore à attribuer chez Alfa Romeo, où courent actuellement le Finlandais Kimi Räikkönen – vétéran du plateau à 41 ans – et l’Italien Antonio Giovinazzi, Red Bull, où le Thaïlandais Alexander Albon n’est pas assuré de conserver son baquet aux côtés du Néerlandais Max Verstappen, et AlphaTauri avec Pierre Gasly et le Russe Daniil Kvyat.