(Berlin) Le Grand Prix d’Eifel de Formule 1, au Nürburgring, en Allemagne, pourra se dérouler devant 20 000 spectateurs à condition d’un strict respect des règles sanitaires contre le nouveau coronavirus, ont annoncé lundi les autorités locales.

Agence France-Presse

L’évènement, 11e des 17 manches de la saison 2020, doit se dérouler du 9 au 11 octobre au Nürburgring, circuit qui n’avait plus accueilli de Grand Prix depuis la saison 2013 et une victoire de Sebastian Vettel avec Red Bull.  

Cette autorisation entre dans le cadre des règles instituées au niveau régional en matière d’évènements sportifs, qui prévoit la possibilité de remplir un stade à 20 % de ses capacités si les infrastructures permettent le maintien des gestes barrière et en l’absence d’une forte résurgence des infections, explique le canton d’Ahrweiler dans un communiqué.

Les organisateurs ont dû mettre en place une procédure sanitaire stricte. Les billets ne seront ainsi disponibles que sous forme électronique et seront personnalisés. Les visiteurs résidant dans des zones à risque ne pourront pas acheter de billets.

Les tribunes ont été aménagées afin de permettre l’application des gestes barrière. Et la consommation d’alcool sera formellement prohibée.

La vente des billets, qui débutera mardi selon les organisateurs, se fera aussi par étapes afin « de pouvoir réagir à tout moment à une hausse significative des infections », a indiqué le canton.

Le respect des règles sera sévèrement contrôlé. En cas d’infraction, les autorités sanitaires se réservent « la possibilité de fermer les tribunes ou même d’interrompre l’ensemble de l’évènement », a-t-il prévenu.