(Washington) Dix mille spectateurs seront autorisés à l’Indianapolis Motor Speedway pour chacune des deux courses sur route du championnat IndyCar prévues le mois prochain, après approbation des autorités sanitaires locales.

Agence France-Presse

Le célèbre circuit, où le monument des 500 Milles d’Indianapolis s’est déroulé à huis clos le mois dernier en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, a déclaré vendredi que les courses du Grand Prix Harvest, les 2 et 3 octobre, pourraient accueillir des spectateurs dans les tribunes.

Le département de la santé publique du comté de Marion (Indiana) permettra à l’immense installation, qui peut accueillir d’ordinaire plus de 300 000 personnes, d’avoir deux zones de spectateurs dans les premier et quatrième virages de l’ovale, qui offrent des vues sur le tracé de la piste intérieure.

Le virus avait provoqué le report de mai à août des 500 Milles d’Indianapolis, épreuve finalement remportée par le Japonais Takuma Sato, et les mesures de sécurité ont anéanti les espoirs d’avoir un public, même limité, pour la course.

Les fans d’IndyCar devront cette fois porter des masques et subir des contrôles de température avant d’entrer dans l’enceinte. Les places assises seront délimitées pour permettre une distanciation sociale minimale, des portes d’entrée spécifiques seront instaurées et la marche ne sera autorisée que dans certaines zones.

Alors qu’il reste trois courses à disputer, deux à Indianapolis et la manche finale du 25 octobre dans les rues de St. Petersburg (Floride), le Néo-Zélandais Scott Dixon, en quête de sa sixième couronne, mène confortablement au classement 72 points devant le champion en titre, l’Américain Josef Newgarden.