(Indianapolis) Le septuple champion de la série NASCAR Jimmie Johnson a été déclaré positif à la COVID-19 et il ratera le week-end de course à l’Indianapolis Motor Speedway.

Jenna Fryer
Associated Press

Âgé de 44 ans, Johnson est le premier pilote de n’importe laquelle des séries de la NASCAR à être déclaré positif à la COVID-19. Cette nouvelle vient jeter de l’ombre sur un programme double historique impliquant la NASCAR et la série IndyCar. Les courses doivent avoir lieu samedi et dimanche et on ne sait toujours pas si elles seront affectées.

L’équipe Hendrick Motorsports a dit que Johnson n’allait pas revenir tant qu’il ne recevait pas le feu vert d’un médecin. Le pilote n’aurait aucun symptôme, mais il a été testé vendredi, après que son épouse eut reçu un verdict positif à la COVID-19.

Plus tôt vendredi, Johnson avait tenu une visioconférence avec les journalistes afin de notamment discuter de la course de dimanche. Il devrait donc manquer cet évènement ainsi que ce qui devait être son dernier tour de piste au Brickyard 400. Justin Allgaier le remplacera dans la voiture numéro 48.

Johnson doit prendre sa retraite de la compétition à temps plein en NASCAR à la fin de la saison. Il tentait d’égaler Jeff Gordon et Michael Schumacher en tant que seuls quintuples champions à Indianapolis.

Johnson a effectué 663 départs consécutifs dans la série principale de la NASCAR, ce qui constitue la plus longue séquence parmi les pilotes actifs. Il occupe actuellement le 12e rang au classement général.

La NASCAR a été une des premières ligues professionnelles à reprendre la compétition après avoir suspendu ses activités en raison de la pandémie de COVID-19. Elle a complété 11 courses depuis son retour, le 17 mai.