(Indianapolis) L’Indianapolis 500 remplira ses gradins à 50 % de sa capacité au mois d’août, une décision qui devrait néanmoins permettre à plus de 100 000 spectateurs de se rendre à l’Indianapolis Motor Speedway.

Associated Press

L’Indy 500 a été repoussé de sa traditionnelle date du mois de mai à cause de la pandémie de coronavirus. La 104e édition de l’Indy 500 se déroulera le 23 août, devant des gradins à moitié vides.

Cette course, l’une des plus mythiques aux États-Unis, peut habituellement accueillir environ 250 000 spectateurs, ce qui signifie qu’il ne devrait pas y avoir de difficulté à respecter les normes de distanciation sociale — même à 50 % de sa capacité.

« Nous peaufinons les derniers détails afin de nous assurer que nous pourrons appliquer les mesures supplémentaires de santé et de sécurité », a déclaré le président de l’Indianapolis Motor Speedway (IMS), J. Douglas Boles.

L’équipe de l’IMS travaille avec les dirigeants de la santé publique pour compléter leur plan de relance des activités.

L’IMS présentera également un programme double IndyCar-NASCAR pendant le week-end du 4 juillet, à huis clos.