(Paris) La Formule 1 entamera enfin sa saison avec deux courses consécutives en Autriche en juillet dans le cadre d’une séquence de huit Grands Prix en sol européen.

Jerome Pugmire
Associated Press

Le Red Bull Ring de Spielberg accueillera des courses les 5 et 12 juillet, a annoncé la Fédération internationale automobile (FIA).

La course suivante sera présentée en Hongrie le 19 juillet, suivie d’épreuves consécutives au Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone les 2 et 9 août, maintenant que le gouvernement britannique a dispensé les sports d’élite d’une quarantaine pour les visiteurs étrangers.

D’autres courses sont prévues en Espagne le 16 août et en Belgique le 30 août, l’Italie complétera cette saison européenne, le 6 septembre.

« Au cours des deux derniers mois, la Formule 1 a travaillé en étroite collaboration avec tous les partenaires, les autorités, la FIA et les 10 équipes pour élaborer un calendrier révisé qui permettra un retour des courses d’une manière sécuritaire, a précisé la FIA. En raison de l’imprévisibilité de la situation de la COVID-19 sur la scène internationale, les détails du calendrier complet seront finalisés dans les prochaines semaines. »

Montréal pas encore au calendrier complet

On ignore encore si le Grand Prix du Canada figurera au calendrier complet.

Aucun spectateur ne sera autorisé à assister aux courses, bien qu’il puisse y en avoir plus tard dans l’année si les conditions de santé publique le permettent.

« Il est actuellement prévu que les courses d’ouverture seront des évènements à huis clos, a poursuivi la FIA. Mais on espère que les spectateurs pourront à nouveau participer à des évènements quand cela sera sécuritaire. »

Quatre courses ont été annulées cette saison à cause de la pandémie de coronavirus — le GP d’Australie en lever de rideau de la saison, le GP de Monaco, le GP de France et le GP des Pays-Bas.

La F1 garde espoir de présenter 15 à 18 des 22 courses prévues en réorganisant les six qui ont été reportées et en terminant la saison à Bahreïn et à Abou Dabi en décembre.

« Je tiens à remercier chaque promoteur et partenaire pour leur soutien et leur engagement continu à la Formule 1, a confié le président de la série, Chase Carey. Nous savons que le retour de la Formule 1 sera bienvenu pour les amateurs de sport du monde entier. »

Le directeur de l’équipe Red Bull, Christian Horner, est ravi d’entreprendre la saison en Autriche.

« Nous sommes heureux de commencer… sur notre circuit national. Cela a demandé un énorme effort de la part de tous les participants et les deux évènements au Red Bull Ring seront un modèle pour tous les autres courses à suivre », a déclaré Horner.

« Les huit premières courses du calendrier étant maintenant confirmées, nous avons un élan positif. Pour les équipes et les pilotes, nous sommes ravis de recommencer et de proposer un spectacle à nos amateurs. »

La FIA et la F1 travaillent ensemble sur un plan visant à mettre en place des mesures de sécurité strictes lors des courses.