L’équipe de Formule 1 Mercedes a aidé à développer une aide respiratoire qui pourrait empêcher les patients souffrant de coronavirus de recevoir des soins intensifs et alléger la pression sur les services de santé britanniques.

Steve Douglas
Associated Press

Dans le cadre d’un effort combiné impliquant sept équipes basées en Grande-Bretagne, Mercedes a travaillé avec des ingénieurs de l’University College London et des cliniciens de l’University College London Hospital pour adapter et améliorer un appareil qui comble l’écart entre un masque à oxygène et la nécessité d’une ventilation complète.

L’appareil, connu sous le nom de pression positive continue, a été largement utilisé dans les hôpitaux en Italie et en Chine pour fournir de l’oxygène aux poumons des patients atteints de coronavirus pendant la pandémie.

L’UCL a déclaré que les appareils adaptés ont été recommandés pour une utilisation en Grande-Bretagne et que 100 d’entre eux sont envoyés à son hôpital pour des essais cliniques. Il existe un potentiel de déploiement rapide par Mercedes dans les hôpitaux du pays.

Tim Baker, un professeur du département de génie mécanique de l’UCL, a déclaré que les cliniciens ont fait appel à la « capacité de la Formule 1 » pour réduire un processus « qui pourrait prendre des années à quelques jours », avec un dispositif adapté prenant moins de 100 heures pour se développer à partir d’une première rencontre.

« Nous sommes fiers de mettre nos ressources au service de l’UCL », a déclaré Andy Cowell, directeur général de Mercedes, « pour livrer le projet CPAP aux normes les plus élevées et dans les délais les plus rapides. »

Les équipes technologiques de six autres équipes – Red Bull, Haas, McLaren, Renault, Williams et Racing Point – ont contribué au développement des appareils CPAP, dans le cadre de ce que la F1 a appelé « Projet Pitlane ».

McLaren, par exemple, a expliqué à l’Associated Press qu’elle se concentrait sur la fabrication de composants pour les respirateurs, et qu’elle « déploie en outre des équipes de planification, de gestion de projet et d’achat pour se procurer toutes les pièces afin d’accélérer la production. »

Les équipes affirment qu’elles continueront de mettre en commun leurs ressources et leur « soutien dans d’autres domaines nécessitant des réponses technologiques innovantes et rapides aux défis uniques posés » par la pandémie.

Les machines CPAP fonctionnent en poussant un mélange d’oxygène et d’air dans la bouche et le nez à un rythme continu, ce qui contribue à augmenter la quantité d’oxygène entrant dans les poumons. Ils sont couramment utilisés par le National Health Service de Grande-Bretagne, mais sont actuellement en nombre insuffisant.

Il y a eu près de 20 000 cas confirmés de la COVID-19 en Grande-Bretagne, avec plus de 1200 décès.

Pour la plupart des gens, le nouveau virus provoque des symptômes légers ou modérés, tels que de la fièvre et de la toux qui disparaissent en deux à trois semaines. Pour certains, en particulier les personnes âgées et les personnes ayant des problèmes de santé, cela peut provoquer des maladies plus graves, notamment la pneumonie et la mort.

La saison de F1 n’a toujours pas commencé, les huit premières courses du calendrier ayant été reportées ou annulées. Cela signifie qu’il n’y aura pas de course avant la mi-juin au plus tôt.

Mercedes est la meilleure équipe de F1, avec le champion en titre Lewis Hamilton comme pilote no 1.