Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a réalisé le meilleur temps absolu de la journée d'essais libres du Grand Prix du Brésil, vendredi à Interlagos, devant le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) et l'Allemand Nico Rosberg (Mercedes).

Publié le 11 nov. 2016
D'après AFP

Son chrono du matin, un meilleur tour en 1 minute 11 secondes et 895/1000, a tenu toute la journée.

Comme celui du jeune Verstappen, 19 ans, seul pilote avec Hamilton à passer sous la barre de la minute et 12 secondes au tour, grâce à une couche d'asphalte plus adhérente que l'an dernier.

Confiant : Lewis Hamilton montre le pouce en l'air avant les essais libres, qu'il a dominés. Photo: Reuters

En 1 min 12 sec et 271/1000e, Hamilton a maintenu la pression sur Rosberg en deuxième séance, et conservé un mince avantage: 30 millièmes d'avance sur le vice-champion du monde allemand.

Le Fernando Alonso Show

L'après-midi a été marquée par le show de Fernando Alonso : alors que sa McLaren était en panne, arrêtée au bord du circuit, le double champion du monde espagnol a d'abord joué au soccer avec des cailloux, puis demandé à un caméraman s'il pouvait essayer de cadrer queqlues images. Pas de problème, a répondu le Brésilien, qui lui a cédé sa place en riant. Alonso a entrepris de filmer le circuit.

Ses images étaient franchement mauvaises, mais la séquence a quand même fait le tour des réseaux sociaux.

Du côté de Mercedes, Red Bull, Ferrari et Williams, l'atmospère est demeurée autrement plus sérieuse toute la journée.

Nico Rosberg peut être sacré champion dimanche en cas de victoire (il a gagné sur ce circuit en 2014 et 2015), et cela quelque soit le résultat d'Hamilton derrière lui. Il avait signé le 3e chrono du matin, devant l'autre Red Bull de l'Australien Daniel Ricciardo.

Rosberg (349 points) n'a jamais été champion du monde, alors que son père Keke a été sacré en 1982.

Il compte actuellement 19 points d'avance sur Hamilton (330 points), son dernier rival, déjà trois fois sacré dans sa carrière: en 2008 chez McLaren, puis en 2014 et 2015 chez Mercedes, ces deux fois devant Rosberg.

Nico Rosberg ce matin. Photo: Reuters

Bon temps pour le futur coéquipier de Lance Stroll

Dans la lutte acharnée pour la 4e place du championnat constructeurs, le Finlandais Valtteri Bottas (Williams), arrivé en 3e position l'après-midi, a réalisé le 5e meilleur temps du jour, derrière les deux Mercedes et les deux Red Bull.

Les Williams tiennent leur bout en fin de saison, ce qui augure bien pour le Montrélais Lance Stroll, qui sera le coéquipier de Bottas l'an prochain chez Williams.

Pour la deuxième séance sous un ciel partiellement nuageux et devant un public clairsemé, les deux Brésiliens ont obtenu des résultats contrastés. Alors que c'est son dernier GP du Brésil, Felipe Massa (Williams), qui prendra sa retraite à la fin de la saison, a fini la journée devant les deux Ferrari, tandis que Felipe Nasr (Sauber) a dû se contenter du 17e chrono.

Enfin, deux jeunes pilotes de réserve ont pu mesurer le chemin qui leur reste à parcourir jusqu'à une place de titulaire. Le Monégasque Charles Leclerc a roulé dans la Haas d'Esteban Gutiérrez, qui a annoncé son prochain départ de l'écurie américaine, et le Russe Sergey Sirotkin a essayé la Renault de Kevin Magnussen qui remplacera ce même Gutiérrez chez Haas, en 2017.

Le Finlandais Valtteri Bottas au volant de sa Williams. Photo: AFP