Source ID:; App Source:

Jeux du Commonwealth: un Australien remporte le marathon

L'Australien de 30 ans, deuxième à New Delhi... (Photo ANDREJ ISAKOVIC, AFP)

Agrandir

L'Australien de 30 ans, deuxième à New Delhi en 2010, a établi une marque personnelle de deux heures, 11 minutes et 15 secondes sous une pluie tenace pour remporter le marathon.

Photo ANDREJ ISAKOVIC, AFP

Dennis Passa
Associated Press
GLASGOW, Ecosse

Michael Shelley a fait encore mieux qu'il y a quatre ans, aux Jeux du Commonwealth.

L'Australien de 30 ans, deuxième à New Delhi en 2010, a établi une marque personnelle de deux heures, 11 minutes et 15 secondes sous une pluie tenace pour remporter le marathon, après avoir distancé ses rivaux avec quatre kilomètres à disputer.

Il est devenu le troisième de son pays à triompher au marathon à ces Jeux, après Rob de Castella, vainqueur en 1982 et 1986, et Steve Moneghetti, le gagnant en 1994.

Stephen Chemlany du Kenya a obtenu l'argent (2:11,58), devant Abraham Kiplimo de l'Ouganda (2:12,23).

Il y a eu un doublé du Kenya chez les dames. Flomena Daniel a remporté la course en 2:26,45, franchissant l'arrivée 25 secondes avant Caroline Kilel.

Daniel est resté parmi les meneuses avant de distancer le groupe avec sept kilomètres à compléter.

C'est l'Australienne Jess Trenglove, qui a mérité le bronze, tandis que la quatrième place est allée à l'Ontarienne Lanni Marchant.

Le parcours à deux tours commençait et se terminait au Glasgow Green, un parc datant du 15e siècle.

Le marathon donnait le coup d'envoi des compétitions d'athlétisme, où l'on verra notamment le sprinter jamaïcain Usain Bolt, au relais 4 x 100 m. Une blessure au pied l'a empêché de se qualifier pour le 100 et le 200 m.

En haltérophile, Jean-Marc Béland de Greenfield Park a dominé le groupe B des moins de 77 kg, se classant premier en levant un total de 295 kilos.

À l'arraché, son meilleur résultat est survenu à son troisième essai, alors qu'il s'est acquitté d'une barre de 138 kilos. Il a ensuite levé 157 kilos à sa première tentative à l'épaulé-jeté.

Pour ce qui est des contrôles antidrogue, le dirigeant en chef des Jeux, Mike Hooper, a dit qu'on préfère la qualité à la quantité, avec une approche ciblant des sports en particulier. Des tests d'urine, de sang et pour l'EPO seront faits au fil des Jeux jusqu'à leur conclusion, le 3 août. On procédera à environ 1500 tests au hasard, a-t-il estimé.




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer