Durant sa longue carrière de hockeyeur et d’agent de joueurs, Enrico Ciccone a souvent jeté les gants. L’ex-sportif devenu député l’a fait cette semaine sur Twitter la veille de la rencontre entre le ministre québécois des Finances, Eric Girard, et le grand patron de la Ligue nationale de hockey, Gary Bettman.

Publié le 14 janvier
MIKAËL LALANCETTE Le Soleil

« Comprenez moi bien je me fais violence ici, mais… Où sont vos priorités @&$&@ ? (propos non parlementaires). Trouvez donc une façon sécuritaire de ramener nos jeunes dans le sport à la place », a gazouillé Ciccone à propos de la rencontre visant à mousser le retour des Nordiques.

Lisez l'article complet sur le site internet du Soleil