L’édition 2020 du marathon de Montréal est belle et bien annulée, a confirmé La Presse. Cette décision a été prise à la suite de discussions entre les organisateurs et les autorités de santé publique du Québec.

Alexandre Pratt Alexandre Pratt
La Presse

« Nous avons eu une demande pour le marathon de Montréal. Compte tenu des particularités de l’événement, il était difficile pour la santé publique de s’assurer du respect des consignes sanitaires. Les organisateurs ont décidé d’annuler l’événement, qui n’aura malheureusement pas lieu », a indiqué Marie-Hélène Émond, porte-parole pour le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Le Groupe Ironman, qui gère l’événement, n’a encore rien annoncé sur ses plateformes. Il est d’ailleurs toujours possible de s’inscrire en ligne pour les courses des 19 et 20 septembre. D'où la confusion auprès de plusieurs coureurs, malgré une première mention de l'annulation à la fin juin dans La Presse.

Jeudi matin, les organisateurs n’avaient pas répondu à nos messages. Selon une source au fait du dossier, les dirigeants locaux du marathon ont récemment quitté leurs fonctions.

L’année dernière, environ 12 000 athlètes s’étaient inscrits aux diverses courses proposées par les organisateurs. Le marathon avait commencé avec 50 minutes de retard, en raison d’un manque d’effectifs pour sécuriser le parcours. La course avait ensuite été assombrie par le décès d’un jeune coureur de 24 ans, Patrick Neely. Dans son rapport sur l’incident, la coroner Géhane Kamel soulevait plusieurs anomalies. Notamment des problèmes de communication et de manque de personnel.

« Plusieurs difficultés au niveau de la prise en charge de M. Neely ont certes compromis des chances de survie », a écrit la coroner, qui a émis plusieurs recommandations à la Ville de Montréal, au SPVM, et au ministère de la Santé.