(Londres) Le club canadien du Wolfpack de Toronto, où évolue le double champion du monde néo-zélandais Sonny Bill Williams, a annoncé lundi qu’il ne participerait pas à la fin de saison de Super League, compétition la plus prestigieuse du rugby à XIII en Europe qui doit reprendre le 2 août.

Agence France-Presse

« Le Wolfpack ne participera pas à la conclusion de la saison 2020 de la Super League, ni à la fin de la Challenge Cup », a fait savoir le seul club transatlantique de la ligue qui a invoqué des « défis financiers écrasants » en raison de la pandémie de coronavirus pour justifier sa décision.

Quelques heures après ce retrait, la Fédération anglaise de rugby à XIIa annoncé qu’il n’y aurait pas de rélégations à l’issue de la saison.

« Il n’y aura pas de relégation parmi les 11 équipes de la Super League en 2020, pour des raisons d’intégrité, pour le bien-être des joueurs et aussi pour protéger la solvabilité des clubs », indique la Rugby Football League qui ajoute que le Championship et la League 1 (2e et 3e échelon sous la Super League), eux, ne reprendront pas.

La Super League, à l’arrêt depuis le 15 mars, doit faire son retour le 2 août. Les rencontres se joueront dans un premier temps à huis clos et sur terrain neutre, se pliant aux recommandations du gouvernement britannique.  

Douze clubs participaient initialement à la compétition, dix clubs anglais ainsi que les Canadiens du Wolfpack et les Français des Dragons catalans. Les équipes avaient disputé entre quatre et sept rencontres avant l’interruption du championnat.